Bureau du Chancelier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Mer 25 Jan 2017 - 20:45


CHANCELIER



Chancelier en poste : Étienne Minnaud.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Mer 25 Jan 2017 - 20:49

Dès qu'il fut averti que le Duc de Vagne arrivait à Mézénas, le Chancelier Minnaud demanda que l'on prépare sa voiture pour un départ immédiat à Jonction. Bien entendu, il devait être accompagné par un service de sécurité.

Il appela Suzanne, la Ministre des Affaires étrangères, pour la tenir informée. Mais elle ne serait pas présente dès ce soir, le Duc souhaitant sans doute se reposer après son voyage.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Jeu 2 Fév 2017 - 6:35

Étienne Minnaud consultait différentes notes concernant le crash qui avait affecté tout le système bancaire mézène. C'était une véritable catastrophe ! Heureusement, les banques avaient rapidement réagi et les particuliers pouvaient toujours effectuer des retraits d'argent, cependant jusqu'à un certain montant hebdomadaire afin d'éviter qu'ils ne soldent leurs comptes. Quant aux entreprises, elles continuaient de tourner, même si quelques-unes seulement acceptaient les paiements différés. Qui savait combien de temps cette situation perdurerait ? Des experts étaient sur le coup, à la fois pour trouver les raisons du crash et pour résoudre le problème.

Un autre sujet qui occupait l'esprit du Chancelier, c'était sa cote de popularité. Il avait démarré très bas, à 46%, et il avait ensuite gagné quelques points, mais la remontée était laborieuse. Aujourd'hui, il était un poil au-dessus de la moyenne, à 51%. L'opposition conservatrice ne lui facilitait pas la tâche, la veille un Twit de Jean-François Alderman, le leader de l'UCM, l'avait sérieusement égratigné. Il devait réagit et vite ! Il repensa donc à cette option qu'il avait envisagée il y a quelque temps, une action d'éclat qui, si elle était couronnée de succès, ferait taire ses détracteurs et lui permettrait très probablement de remonter dans les sondages, cette fois de manière significative.

Il appela son assistante. Cette dernière allait devoir s'occuper de prévoir un déplacement à Micropolia et une rencontre entre lui et le Colonel Tarque.

La perspective de se retrouver face au dictateur jallaniste ne l'enchantait guère, mais il lui faudrait bien en passer par là...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Jeu 2 Fév 2017 - 14:33

Le rendez-vous avec Tarque avait été pris, le déplacement aurait lieu le lendemain.

Pamela, l'assistante du Chancelier, appela également la Guilde pour que cette dernière prépare un aéronef de classe Aurora, le modèle que Minnaud avait choisi pour son déplacement. Comme elle s'y attendait, le tarif était exorbitant, encore plus du fait de la destination prévue. La Guilde profitait de son monopole sans aucun scrupule.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Lun 6 Mar 2017 - 17:36

Un vent de panique soufflait dans les couloirs de la Chancellerie depuis que le dernier sondage d'opinion était tombé. Les Mézènes n'étaient plus que 43% à soutenir le Chancelier et son gouvernement.

Étienne Minnaud avait eu des échos de la rencontre entre le leader conservateur Jean-François Alderman et Rebecca Langlette. Certains de ses proches conseillers avaient également évoqué l'idée que le PJP, son allié dans la coalition, ne tarderait pas à le lâcher. Un ministre aurait déclaré : "Pas question de sombrer avec lui". Pour l'instant, les écologistes semblaient vouloir rester, la libération de Léna Séborova avait eu au moins un effet positif. Mais combien de temps resteraient-ils au gouvernement si le PJP quittait le navire ?

La semaine qui venait allait être cruciale...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Mar 7 Mar 2017 - 14:36

Étienne Minnaud avait expédié l'inauguration des nouveaux immeubles de la capitale en un temps record - 16 minutes s'étaient écoulées entre son arrivée sur le site et son départ. Puis il avait pris la direction de la Chancellerie, il ne souhaitait pas être présent à l'apéritif offert par la municipalité qui se déroulait dans la mairie et avait délégué cette tâche à Saskia Séborova, la Ministre de l'Économie.

Avant d'arriver à la Chancellerie, il était passé par le pressing pour donner sa veste à nettoyer (une curieuse odeur avait imprégné le vêtement, le biodigesteur n'était peut-être pas aussi hermétique que prévu).

Une fois dans son bureau, il resta de longues minutes à réfléchir. Allait-il regarder la coalition lentement se dégrader jusqu'à l'implosion sans réagir ? N'y avait-il donc rien à faire ? Il appela son assistante Pamela Farnsworth et lui demanda de le rejoindre. Elle avait été une aide précieuse depuis le début de son mandat et il ne doutait pas un instant qu'une fois de plus, elle saurait lui apporter la solution.

Et il ne s'était pas trompé, elle lui dit précisément ce qu'il devait faire. S'il était écrit qu'il devrait quitter prématurément la Chancellerie, au moins ce serait avec panache.

Il quitta son bureau et prit la direction du Palais Princier...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Mer 22 Mar 2017 - 16:26


CHANCELIÈRE



Chancelière en poste : Suzanne Destier.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Jeu 23 Mar 2017 - 5:23

La Chancelière entra la première et s'assit à son bureau. La Ministre de l'Économie la suivit et Suzanne l'invita à s'asseoir.


Suzanne Destier : Bon, allez-y, dites-moi. Saskia. Combien nous reste-t-il ?

Saskia Seborova : Cela m'étonne que vous ne le sachiez pas, l'information n'a pas dû vous être transmise et ça peut se comprendre... (elle griffonne un chiffre sur une feuille de papier et la tend à la Chancelière).

Suzanne Destier : Vous savez, Minnaud était tellement écoeuré de devoir partir, qu'il ne s'est pas trop attardé ici, je n'ai eu droit à aucune passation de pouvoir, aucun briefing, rien du tout. (elle regarde la feuille de papier) Ah ouais, en effet, là on a du souci à se faire ! Bon, on a quoi, comme solution ?

Saskia Seborova : Mettre en place des impôts ou des taxes, mais je ne crois pas qu'on pourra percevoir des sommes suffisamment conséquentes. Et puis, ça serait très impopulaire à quelques jours de l'élection.

Suzanne Destier : En effet, ce ne serait pas malin de créer un impôt sur le revenu ou des taxes maintenant. D'un autre côté, si on me le reprochait, pendant la campagne je pourrai incriminer Minnaud. Après tout il a été en poste bien plus longtemps que moi ! On pourrait aussi faire tourner la planche à billets.

Saskia Seborova : Ça serait la solution la plus logique. Mais il faut faire attention à l'inflation. Bon, je ne vais pas vous donner un cours d'économie, mais vous le savez sans doute, plus il y a d'argent en circulation, plus les risques d'inflation augmentent. Je pense que ce que nous devrions faire, c'est contracter des emprunts auprès de la Banque Fédérale. Ainsi, la masse monétaire en circulation restera dans des proportions raisonnables et notre économie aura moins de risques de voir survenir l'inflation.

Suzanne Destier : On devrait se limiter à combien, selon vous ?

Saskia Seborova : 2 millions de mez et c'est un maximum. Et je ne parle pas seulement de l'argent en circulation, je parle de la masse monétaire totale, présente sur tous les comptes, y compris ceux de la Banque Fédérale.

Suzanne Destier : Bon, ce que vous allez faire, c'est me monter un dossier complet et je me rendrai à la Banque Fédérale avec tout ça. Et puis tiens, vous m'accompagnerez. Après ça, je ferai une conférence de presse, j'expliquerai que tout ça, c'est pour l'équilibre et la stabilité de notre économie.

Saskia Seborova : Mais tôt ou tard, il faudra ben songer à mettre en place des impôts et des taxes.

Suzanne Destier : Oui, bah on verra ça plus tard. De toutes façons, l'impôt est une nécessité, les Mézènes sauront le comprendre. Mais ils le comprendront après l'élection !
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Lun 24 Avr 2017 - 13:53


CHANCELIÈRE.



Chancelière en poste : Marielle de Falaise.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Dim 14 Mai 2017 - 19:15

Marielle accueillit dans son bureau les deux syndicalistes avec lesquels un rendez-vous avait été pris, Jean-Marc Matinot (Syndicat National du Travail) et André Bertaud (Confédération des Travailleurs Syistes).

Matinot présenta d'entrée de jeu ses exigences, il voulait un salaire minimum à 1,000 M$. La Chancelière lui expliqua que cette brusque augmentation risquait d'être préjudiciable aux entreprises et donc, à l'emploi. Bertaud, plus modéré, tenta de raisonner le merksiste, mais la tâche s'annonçait extrêmement délicate.

Marielle demanda qu'on apporte quelques Sirona et qu'on prépare du café en quantité suffisante.

Elle avait l'impression qu'elle ne se coucherait pas de bonne heure...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Lun 15 Mai 2017 - 7:21

Après toute une nuit de négociations (dont une partie passée à trinquer), il fut décidé que le salaire minimum serait augmenté de 6%. Le salaire horaire passera donc à 5,23 M$ et le salaire mensuel, pour 40 heures de travail hebdomadaire, à 906,57 M$.

En entrant pour faire du nettoyage, la femme de ménage trouva la Chancelière et les deux syndicalistes, affalés sur leur fauteuil, la tête en arrière et ronflant bruyamment.

Au sol, gisaient les cadavres des bouteilles qui avaient été vidées au cours de la nuit.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Mar 30 Mai 2017 - 18:29

Dominique Sillard-Guérin entra dans le bureau de la Chancelière sans frapper. Depuis que Marielle de Falaise était arrivée à la Chancellerie, les deux personnes avaient sympathisé, mais pas suffisamment au goût du Ministre de l'Économie qui aurait bien voulu "mieux" la connaitre.

La Chancelière se sentait fatiguée depuis son retour de CSH et sachant qu'elle y avait chopé une flémingite, elle avait demandé à une infirmière de passer dans son bureau pour lui faire quotidiennement une injection d'un cocktail survitaminé.

C'est pour cette raison que Dominique la découvrit sous un jour nouveau. Il sentit une légère érection dans son entrejambe mais aussitôt, le Ministre de l'Économie ferma les yeux et pensa à De Palandier en monokini sur une plage du Saguenay. Le petit gonflement dans son bas-ventre disparut aussitôt. C'était une méthode que lui avait conseillée son psy, avec laquelle il suivait une thérapie pour lutter contre son addiction au sexe. Il allait la voir deux fois par semaine, la culbutait sur son divan autant de fois, la payait puis repartait, certain que son problème allait bientôt disparaître.

Une fois l'injection faite, la Chancelière remonta son pantalon et l'infirmière repartit.



Dominique Sillard-Guérin : Murielle, pardon, je...

Marielle de Falaise : La prochaine fois, frappe avant d'entrer ! Bon, que voulais-tu me dire ?

Dominique Sillard-Guérin : Les entreprises ont payé leurs cotisations sociales du mois. En fait, il n'y en a que deux qui ont oublié de le faire.

Marielle de Falaise : Et c'est pour ça que tu me déranges ? Demande donc aux services fiscaux qu'ils s'en occupent, qu'ils saisissent les sommes directement sur les comptes.

Dominique Sillard-Guérin : Il faudrait également songer à payer les salaires de ce mois.

Marielle de Falaise : Ah oui, on est déjà le 30. T'as qu'à t'en occuper. Et tant que tu y es, rédige donc le budget de la législature, on est sacrément en retard sur ce coup-là !


La Chancelière s'étira dans son fauteuil, l'injection faisait son effet. Dominique restait sans rien dire.


Marielle de Falaise : Oui, autre chose, Dominique ?

Dominique Sillard-Guérin : Non, ça sera tout.

Marielle de Falaise : Bien, alors file, tu as du boulot !



La Chancelière semblait totalement insensible aux charmes de Dominique, qui avait pourtant déjà fait leurs preuves par le passé.

"C'est une lesbienne, je ne vois pas d'autres explications", songea-t-il.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Jeu 15 Juin 2017 - 17:01

François de Horteuil frappa à la porte du bureau de la Chancelière puis entra. Marielle de Falaise semblait somnoler.

Horteuil émit un petit toussotement, ce qui eut pour effet de réveiller brutalement la chef du gouvernement mézène.



Marielle de Falaise : Hein, quoi, oh ! Müller, enculé ! (elle aperçoit le ministre) Ah, c'est vous, Horteuil !

François de Horteuil : Ravi que vous ayez retenu mon nom, Madame la Chancelière.

Marielle de Falaise (après avoir baillé) : Oui, oui, si vous voulez... Oh, j'ai une de ces migraines ! (elle soupire) Vous vouliez quoi, Horteuil ?

François de Horteuil : Je voulais vous présenter la loi sur l'élection des ParLEMentaires.

Marielle de Falaise : Ah très bien, faites voir !


La Chancelière lut le texte de loi, approuvant de temps à autre par un petit "hmm hmm" et un hochement de la tête.


Marielle de Falaise : Parfait ! Du bon travail, Horteuil ! Cependant, je souhaiterais que vous ajoutiez un petit truc (elle griffonne quelques mots au stylo) Voilà, j'ai rajouté le non-cumul avec le siège de sénateur. (elle tend le texte de loi au ministre) Transmettez au Landsraad, Horteuil ! Et demandez à ma secrétaire de m'apporter une Sirona... Non, deux, en fait, deux ça sera mieux !

François de Horteuil : Entendu, Madame la Chancelière.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Lun 24 Juil 2017 - 11:24


CHANCELIER.



Chancelier en poste : Jean Peyranne.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Lun 14 Aoû 2017 - 10:13

Trois semaines après sa nomination, Peyranne était tombé dans les sondages à 42% d'opinions favorables. Il était devenu aujourd'hui le Chancelier le plus impopulaire de la courte histoire des États Fédérés ! Même Chartrin, premier Chancelier de la jeune République, n'était pas tombé aussi bas, bien qu'il fût considéré par son inaptitude à prendre des décisions comme le responsable de la Guerre contre les Machines Pensantes.

Peyranne se devait de réagir, car ses alliés ne tarderaient pas à le lâcher, ce qui pouvait amener sa destitution...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Sam 23 Sep 2017 - 12:54

Pour le Chancelier Peyranne, la fin de son mandat ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices.

D'une part, il y avait eu la veille sa participation à cette émission de RTM1, présentée par Franck Bruner. La conduite de l'animateur avait profondément déplu à Peyranne, Bruner lui avait reproché son inaction à la Chancellerie et, même si c'était pour faire de l'humour, il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère, en mettant en scène un interrogatoire digne d'une série policière et particulièrement féroce !

Mais Peyranne savait que s'il s'en plaignait, l'opinion publique ne serait pas de son côté, car l'émission avait réalisé un carton d'audience et elle allait sans doute devenir très populaire, contrairement à lui qui était déjà très impopulaire !


Mais ça n'était pas tout ! La création de l'APELEM avait donné lieu à des discussions virulentes entre les différentes composantes de la majorité au Sénat. En effet, les écologistes, à commencer par Léna Séborova, avaient insisté pour que l'agence soit appelée Agence de Protection de l'Environnement et qu'elle ait uniquement des objectifs clairement écologiques. Ils souhaitaient que les entreprises dont le fonctionnement était nuisible à l'environnement et cause de pollution ne bénéficient d'aucun financement, contrairement à l'idée défendue par les Krasslandais, disant que si une micronation avait un environnement pollué, l'agence devait l'aider à préserver son environnement pollué.

La question avait embarrassé le Chancelier, mais l'idée de baptiser l'agence ainsi venait du Prince-Padishah et il ne voulait pas se mettre encore plus à dos le souverain, même si en privé il ne manquait pas d'être très critique à son endroit. Et il n'aurait jamais pensé que le choix du nom puisse à se point tourmenter ses alliés écologistes.

Peyranne promit d'insister lorsque aurait lieu la première réunion de l'agence pour qu'elle soit entièrement tournée vers l'écologie, bien qu'il ne fît aucune modification au nom choisi (et de toutes façons, son pessimisme ayant crevé le plafond, il était à peu près certain de ne plus être en poste lorsque cette réunion aurait lieu). Cela agaça fortement les écologistes, ce qui provoqua l'instabilité de la majorité sénatoriale.


Ses derniers jours à la Chancellerie n'allaient pas être de tout repos...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Sam 14 Oct 2017 - 13:45


CHANCELIÈRE.



Chancelière en poste : Marie-Hélène de Palandier.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne le Mer 25 Oct 2017 - 14:26

Marie-Hélène était rentrée de Maskva depuis peu. Elle avait laissé Chartrin, Ministre des Affaires étrangères, et Destriveaux, Ministre de l'Économie, représenter Mézénas au 12è sommet de la LEM. Peu après, on l'avait informé que Gérard Artisson, Ministre des Affaires étrangères francovar, avait fait un communiqué, disant qu'il refusait de nouveau l'extradition.

Marie-Hélène était décontenancée par la réponse du Ministre. C'était à croire qu'il avait bu ou alors qu'il se fichait d'elle ouvertement !

Il affirmait que le gouvernement francovar avait été ouvert à la discussion mais surtout "totalement compréhensif des demandes mezènes" ! Alors s'il était compréhensif, s'il avait bien saisi l'émotion qu'avait ressentie le peuple mézène après la plaisanterie de Poluchi, pourquoi n'avait-il pas accédé à sa requête et extradé le Francovar ?

Pour le reste, il prétendait que le Tribunate n'était pas compétent pour juger Poluchi, sous prétexte que les faits reprochés s'étaient déroulés en Francovie et pas à Mézénas. N'importe quel étudiant en droit mézène savait que le Tribunate était tout à fait compétent, puisque la loi pénale mézène s'applique partout dans le micromonde, dès lors que la victime est mézène, que ce soit d'un crime ou d'un délit ! Bien entendu, dans le cas présent, les choses étaient facilitées par le fait que cela s'était déroulé dans un pays avec lequel Mézénas entretenait des relations diplomatiques et qu'aucun des deux n'avait clairement exprimé sa volonté de ne jamais extrader ses ressortissants.


Bref, les choses étaient bien mal engagées. L'ultimatum expirait dans quelques heures et après ce qu'elle avait dit 3 jours plus tôt, elle ne pouvait pas reculer.

Les Francovars allaient morfler !
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Paul Pathyne Hier à 18:44

Lettre de Gérard Artisson:

Diplomatie Francovare a écrit:
Protestation officielle

Madame la chancelière,

Apprenant par un débat parlementaire de votre Sénat que votre Gouvernement comptait construire une infrastructure afin de mettre sur écoute les différentes populations des nations de l'Archipel, le gouvernement francovar est obligé de protester officiellement contre ce qui constitue une ingérence dans le fonctionnement des différentes démocraties de notre Micromonde.

Votre projet qui touche selon les termes de votre gouvernement toutes les micronations y compris celles de la LEM, va nier les droits les plus élémentaires des populations à avoir une vie privée sans parler du fait qu'espionner selon les mots de votre ministre lors du débat "les décisions que ce soit au niveau diplomatique ou militaire" est une atteinte grave à la paix et ne respecte pas les différents traités de reconnaissance mutuelle que vous avez ratifié avec d'autres pays notamment l'Article VI en ce qui concerne les relations franco-mezènes qui prévoit que "Les Hautes Parties contractantes affirment leur ambition d’œuvrer ensemble pour la coopération, la paix et la stabilité du Continent Sud."

Nous vous demandons donc fortement et fermement de retirer immédiatement ce projet ou nous serons obligé de lancer un débat à l'ONA sur cette question et de demander votre exclusion de la Ligue des Etats Modernes.
La Francovie par ailleurs n'exclue pas de construire un mécanisme de protection empêchant toute transmission électronique entre Mezenas et la Francovie ce qui pourrait avoir pour conséquence d’empêcher tout système électronique de fonctionner dans certaines régions mezènes afin de se protéger contre cette tentative d'ingérence extrêmement grave.

Nous espérons que vous accepterez notre demande,

Diplomatiquement,
Gerard Artisson,
Ministre des Affaires Etrangères et de la Défense



Marie-Hélène lut le courrier que venait de lui adresser le Ministre des Affaires étrangères francovar, Gérard Artisson. Elle le relut une deuxième fois pour être certaine d'avoir bien compris, puis elle éclata de rire. Elle appela Laurent Delplace, qui était en charge de la défense et lui demanda de passer la voir dans son bureau.


Marie-Hélène de Palandier : Merci d'être venu, Delplace. Tenez, lisez donc ce que je viens de recevoir !

Laurent Delplace (tout en lisant la lettre) : Ah carrément, il veut demander notre exclusion de la LEM ! Que comptez-vous faire, Madame ?

Marie-Hélène de Palandier : Ce que je compte faire ? Mener le projet à son terme, bien sûr ! D'ailleurs j'ai déjà demandé que les travaux soient lancés ! Nous aurons notre station IEE au début de l'année prochaine et ce n'est pas Artisson qui va nous en empêcher ! C'est à croire qu'il n'a jamais entendu parler des Grandes Oreilles !

Vous savez quoi ? J'ai l'impression que notre ami s'imagine que l'épreuve de l'escalade humoristique n'est pas terminée et qu'il a encore ses chances de l'emporter !


Elle éclata de rire à nouveau, tout en froissant la lettre et en la jetant dans la poubelle.


Marie-Hélène de Palandier : Et hop ! Panier à 3 points !
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Chancelier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum