Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Diplomatie Piréenne le Sam 28 Jan - 20:47

Comme il l'avait convenu Le duc et son Ministre revinrent pour le déjeuner.
avatar
Diplomatie Piréenne

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Paul Pathyne le Dim 29 Jan - 8:14

Le Chancelier et le Duc de Vagne passèrent la journée de dimanche à discuter de choses et d'autres, de façon informelle. Aucun sujet sérieux ne fut évoqué, si ce n'est la qualité de la gastronomie mézène, que le souverain piréen avait appréciée (contrairement à son ministre).

En milieu de journée, on annonça qu'une tempête de neige venant du Kitchassa s'était abattue sur Jonction. Les vents violents et la neige tombant abondamment rendaient toute circulation aérienne impossible et la Guilde décida qu'aucun décollage ne serait autorisé.

Le départ du Duc fut donc retardé et tout le monde convint de se retrouver le lendemain pour clore cette visite.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1410
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Paul Pathyne le Lun 30 Jan - 9:34

Fort heureusement, la tempête de la veille s'était calmée pendant la nuit et la Guilde autorisa de nouveau les décollages. Aujourd'hui serait donc le dernier jour de la visite du souverain piréen.

Bientôt Mézénas et Pirée signeraient un traité de reconnaissance mutuelle. Pour le Chancelier, c'était un moment historique, la première ouverture de Mézénas vers le micromonde.

Après un repas léger, Hector servit le café. Le Chancelier sortit une bouteille de Kirana et servit le Duc.



Étienne Minnaud : Monsieur le Duc, d'ores et déjà je peux vous dire que j'ai été ravi de cette visite officielle. Vous honorez Mézénas de votre présence et je vous en remercie.

Vous serez heureux d'apprendre que le traité de reconnaissance mutuelle est prêt. Nous allons pouvoir en discuter dès à présent. Si vous avez des remarques à faire ou si vous voulez ajouter ou retirer quoi que ce soit, c'est le moment !


TRAITÉ DE RECONNAISSANCE MUTUELLE:




Traité de reconnaissance mutuelle entre
les États Fédérés de Mézénas et la Confédération Ducale de Pirée



Le Chancelier Étienne Minnaud, représentant les États Fédérés de Mézénas et le Duc Loïc de Vagne, représentant la Confédération Ducale de Pirée, proclament la reconnaissance mutuelle de leur micronation et leur volonté d'œuvrer pour la paix, dans un esprit de coopération et de respect des souverainetés de chacun.

En conséquence, les États Fédérés de Mézénas et la Confédération Ducale de Pirée ont convenu ce qui suit.


Titre I – Reconnaissance mutuelle des deux pays.

Article I – Les Hautes Parties contractantes reconnaissent, par le présent document, l’existence mutuelle de leurs territoires, de leurs frontières et de leurs souverainetés sur ces derniers.

Article II – Les Hautes Parties contractantes reconnaissent la légitimité de leurs institutions respectives et des régimes politiques et constitutionnels au pouvoir. Ils s’engagent à ne rien intenter qui puisse nuire à leur stabilité.


Titre II – Ouverture d'une représentation diplomatique.

Article III – Les États Fédérés de Mézénas mettront à la disposition de la Confédération Ducale de Pirée un bâtiment, afin d'y accueillir une ambassade. La Confédération Ducale de Pirée nommera un ambassadeur qui représentera le gouvernement piréen auprès du gouvernement mézène. L'ambassadeur piréen tiendra au courant le gouvernement de son pays de tout fait, affaire ou événement marquant de la vie micronationale et intermicronational des États Fédérés de Mézénas. L'ambassadeur piréen, sa famille, ainsi que tous les membres du personnel de l'Ambassade piréenne jouiront d'une immunité diplomatique totale.

Article IV – La Confédération Ducale de Pirée mettra à la disposition des États Fédérés de Mézénas un bâtiment, afin d'y accueillir une ambassade. Les États Fédérés de Mézénas nommeront un ambassadeur qui représentera le gouvernement mézène auprès du gouvernement piréen. L'ambassadeur mézène tiendra au courant le gouvernement de son pays de tout fait, affaire ou événement marquant de la vie micronationale et intermicronational de la Confédération Ducale de Pirée. L'ambassadeur mézène, sa famille, ainsi que tous les membres du personnel de l'Ambassade mézène jouiront d'une immunité diplomatique totale.


Titre III – Témoignage de paix et d'amitié.

Article V – Les Hautes Parties contractantes proclament la paix et l'amitié entre elles. Elles s'engagent à régler par le dialogue et la diplomatie tout différend qui pourrait subvenir entre elles.

Article VI – Les Hautes Parties contractantes affirment leur ambition d'oeuvrer ensemble pour la coopération, la paix et la stabilité du Continent Sud.


Titre IV – Liberté de circulation et nationalité.

Article VII –Les Hautes Parties contractantes  s'engagent à faciliter le transit et l'accès des deux peuples à leur pays respectif.

Article VIII –La bi-nationalité entre un citoyen mézène et un citoyen piréen est possible dans les conditions prévues par les lois de chacun des deux pays.


Titre V - Économie.

Article IX – Les échanges commerciaux entre les Hautes Parties contractantes  seront envisageables, aussitôt que le désireront d'un commun accord les deux parties en présence.


Titre VI – Aide et assistance humanitaire.

Article X – Dans le cas où l'une des Hautes Parties contractantes serait victime d'une situation de catastrophe naturelle ou de crise humanitaire, l'autre Haute Partie Contractante s'engage à lui prêter assistance.


Titre VII – Ratification du traité.

Article XI – Le présent traité défini par les autorités des Hautes Parties contractantes n'entrera en vigueur qu'une fois ratifié selon les lois en vigueur dans chacun des deux pays.

Article XII – Dès qu'une partie aura ratifié le traité, elle notifiera à l'autre l'acte de ratification.


Fait à Kaïtaïn, le 30 janvier 2017.

Pour les États Fédérés de Mézénas, le Chancelier Étienne Minnaud.
Pour la Confédération Ducale de Pirée, le Duc Loïc de Vagne.


avatar
Paul Pathyne

Messages : 1410
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Diplomatie Piréenne le Lun 30 Jan - 9:41

Loïc de vagne :

Tout le plaisir est pour moi, je suis heureux d'avoir fait votre connaissance. Et je n'exclus pas de revenir avec ma famille, pour un petit séjour d'ordre ludique, cette fois-ci. Bon maintenant, voyons ce traité.
avatar
Diplomatie Piréenne

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Diplomatie Piréenne le Lun 30 Jan - 9:48

Après avoir lu le traité le duc le posa sur la table et dit :

- Monsieur Jakosian donnez moi votre stylo... Je suppose que vous êtes d’accord ?

Bogdam :

- Pas de problème pour ma part Monsieur.

Le duc pris donc le stylo et signa le traité :

TRAITÉ DE RECONNAISSANCE MUTUELLE:




Traité de reconnaissance mutuelle entre
les États Fédérés de Mézénas et la Confédération Ducale de Pirée



Le Chancelier Étienne Minnaud, représentant les États Fédérés de Mézénas et le Duc Loïc de Vagne, représentant la Confédération Ducale de Pirée, proclament la reconnaissance mutuelle de leur micronation et leur volonté d'œuvrer pour la paix, dans un esprit de coopération et de respect des souverainetés de chacun.

En conséquence, les États Fédérés de Mézénas et la Confédération Ducale de Pirée ont convenu ce qui suit.


Titre I – Reconnaissance mutuelle des deux pays.

Article I – Les Hautes Parties contractantes reconnaissent, par le présent document, l’existence mutuelle de leurs territoires, de leurs frontières et de leurs souverainetés sur ces derniers.

Article II – Les Hautes Parties contractantes reconnaissent la légitimité de leurs institutions respectives et des régimes politiques et constitutionnels au pouvoir. Ils s’engagent à ne rien intenter qui puisse nuire à leur stabilité.


Titre II – Ouverture d'une représentation diplomatique.

Article III – Les États Fédérés de Mézénas mettront à la disposition de la Confédération Ducale de Pirée un bâtiment, afin d'y accueillir une ambassade. La Confédération Ducale de Pirée nommera un ambassadeur qui représentera le gouvernement piréen auprès du gouvernement mézène. L'ambassadeur piréen tiendra au courant le gouvernement de son pays de tout fait, affaire ou événement marquant de la vie micronationale et intermicronational des États Fédérés de Mézénas. L'ambassadeur piréen, sa famille, ainsi que tous les membres du personnel de l'Ambassade piréenne jouiront d'une immunité diplomatique totale.

Article IV – La Confédération Ducale de Pirée mettra à la disposition des États Fédérés de Mézénas un bâtiment, afin d'y accueillir une ambassade. Les États Fédérés de Mézénas nommeront un ambassadeur qui représentera le gouvernement mézène auprès du gouvernement piréen. L'ambassadeur mézène tiendra au courant le gouvernement de son pays de tout fait, affaire ou événement marquant de la vie micronationale et intermicronational de la Confédération Ducale de Pirée. L'ambassadeur mézène, sa famille, ainsi que tous les membres du personnel de l'Ambassade mézène jouiront d'une immunité diplomatique totale.


Titre III – Témoignage de paix et d'amitié.

Article V – Les Hautes Parties contractantes proclament la paix et l'amitié entre elles. Elles s'engagent à régler par le dialogue et la diplomatie tout différend qui pourrait subvenir entre elles.

Article VI – Les Hautes Parties contractantes affirment leur ambition d'oeuvrer ensemble pour la coopération, la paix et la stabilité du Continent Sud.


Titre IV – Liberté de circulation et nationalité.

Article VII –Les Hautes Parties contractantes  s'engagent à faciliter le transit et l'accès des deux peuples à leur pays respectif.

Article VIII –La bi-nationalité entre un citoyen mézène et un citoyen piréen est possible dans les conditions prévues par les lois de chacun des deux pays.


Titre V - Économie.

Article IX – Les échanges commerciaux entre les Hautes Parties contractantes  seront envisageables, aussitôt que le désireront d'un commun accord les deux parties en présence.


Titre VI – Aide et assistance humanitaire.

Article X – Dans le cas où l'une des Hautes Parties contractantes serait victime d'une situation de catastrophe naturelle ou de crise humanitaire, l'autre Haute Partie Contractante s'engage à lui prêter assistance.


Titre VII – Ratification du traité.

Article XI – Le présent traité défini par les autorités des Hautes Parties contractantes n'entrera en vigueur qu'une fois ratifié selon les lois en vigueur dans chacun des deux pays.

Article XII – Dès qu'une partie aura ratifié le traité, elle notifiera à l'autre l'acte de ratification.


Fait à Kaïtaïn, le 30 janvier 2017.

Pour les États Fédérés de Mézénas, le Chancelier Étienne Minnaud.
Pour la Confédération Ducale de Pirée, le Duc Loïc de Vagne.


- Voilàààà ... qui... est... fait.

avatar
Diplomatie Piréenne

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Paul Pathyne le Lun 30 Jan - 13:52

A son tour, le Chancelier signa le traité.



TRAITÉ DE RECONNAISSANCE MUTUELLE:




Traité de reconnaissance mutuelle entre
les États Fédérés de Mézénas et la Confédération Ducale de Pirée



Le Chancelier Étienne Minnaud, représentant les États Fédérés de Mézénas et le Duc Loïc de Vagne, représentant la Confédération Ducale de Pirée, proclament la reconnaissance mutuelle de leur micronation et leur volonté d'œuvrer pour la paix, dans un esprit de coopération et de respect des souverainetés de chacun.

En conséquence, les États Fédérés de Mézénas et la Confédération Ducale de Pirée ont convenu ce qui suit.


Titre I – Reconnaissance mutuelle des deux pays.

Article I – Les Hautes Parties contractantes reconnaissent, par le présent document, l’existence mutuelle de leurs territoires, de leurs frontières et de leurs souverainetés sur ces derniers.

Article II – Les Hautes Parties contractantes reconnaissent la légitimité de leurs institutions respectives et des régimes politiques et constitutionnels au pouvoir. Ils s’engagent à ne rien intenter qui puisse nuire à leur stabilité.


Titre II – Ouverture d'une représentation diplomatique.

Article III – Les États Fédérés de Mézénas mettront à la disposition de la Confédération Ducale de Pirée un bâtiment, afin d'y accueillir une ambassade. La Confédération Ducale de Pirée nommera un ambassadeur qui représentera le gouvernement piréen auprès du gouvernement mézène. L'ambassadeur piréen tiendra au courant le gouvernement de son pays de tout fait, affaire ou événement marquant de la vie micronationale et intermicronational des États Fédérés de Mézénas. L'ambassadeur piréen, sa famille, ainsi que tous les membres du personnel de l'Ambassade piréenne jouiront d'une immunité diplomatique totale.

Article IV – La Confédération Ducale de Pirée mettra à la disposition des États Fédérés de Mézénas un bâtiment, afin d'y accueillir une ambassade. Les États Fédérés de Mézénas nommeront un ambassadeur qui représentera le gouvernement mézène auprès du gouvernement piréen. L'ambassadeur mézène tiendra au courant le gouvernement de son pays de tout fait, affaire ou événement marquant de la vie micronationale et intermicronational de la Confédération Ducale de Pirée. L'ambassadeur mézène, sa famille, ainsi que tous les membres du personnel de l'Ambassade mézène jouiront d'une immunité diplomatique totale.


Titre III – Témoignage de paix et d'amitié.

Article V – Les Hautes Parties contractantes proclament la paix et l'amitié entre elles. Elles s'engagent à régler par le dialogue et la diplomatie tout différend qui pourrait subvenir entre elles.

Article VI – Les Hautes Parties contractantes affirment leur ambition d'oeuvrer ensemble pour la coopération, la paix et la stabilité du Continent Sud.


Titre IV – Liberté de circulation et nationalité.

Article VII –Les Hautes Parties contractantes  s'engagent à faciliter le transit et l'accès des deux peuples à leur pays respectif.

Article VIII –La bi-nationalité entre un citoyen mézène et un citoyen piréen est possible dans les conditions prévues par les lois de chacun des deux pays.


Titre V - Économie.

Article IX – Les échanges commerciaux entre les Hautes Parties contractantes  seront envisageables, aussitôt que le désireront d'un commun accord les deux parties en présence.


Titre VI – Aide et assistance humanitaire.

Article X – Dans le cas où l'une des Hautes Parties contractantes serait victime d'une situation de catastrophe naturelle ou de crise humanitaire, l'autre Haute Partie Contractante s'engage à lui prêter assistance.


Titre VII – Ratification du traité.

Article XI – Le présent traité défini par les autorités des Hautes Parties contractantes n'entrera en vigueur qu'une fois ratifié selon les lois en vigueur dans chacun des deux pays.

Article XII – Dès qu'une partie aura ratifié le traité, elle notifiera à l'autre l'acte de ratification.


Fait à Kaïtaïn, le 30 janvier 2017.

Pour les États Fédérés de Mézénas, le Chancelier Étienne Minnaud.

Pour la Confédération Ducale de Pirée, le Duc Loïc de Vagne.

avatar
Paul Pathyne

Messages : 1410
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Diplomatie Piréenne le Lun 30 Jan - 19:58

Une fois le document signé, ce fut alors le Ministre qui prit le relais..

- Et bien monsieur le chancelier, il semblerai que y soyons finalement parvenu à signer ce traité.
J'aimerai maintenant m'entretenir d'une chose avec vous... Le cas Francovare. Je pense que vous serez d'accord avec nous qu'il nous faut nous débarrasser au plus vite de ce régime. Or, chez nous les "réfugiés-résistants" et leur chef Mariani, ne semblent pas vouloir très vite passer à l'action...Il serait peut-être bon d'envisager une action, mais malheureusement notre constitution ne permet pas de nous impliquer directement.

avatar
Diplomatie Piréenne

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Paul Pathyne le Lun 30 Jan - 20:41

Le Chancelier s'attendait à ce que le ministre lui demande plutôt la recette du faisan au riz-pundi en sauce aux champignons. Il répondit malgré tout à sa question.


Étienne Minnaud : Monsieur le Ministre, la position de mon gouvernement est la suivante. Mézénas n'a pas vocation à lancer seul des opérations militaires afin de renverser les gouvernements qu'elle n'approuve pas, fussent-ils jallanistes.

Nous ne sommes pas le gendarme du Continent Sud, pas plus que celui du micromonde.

Nous pouvons éventuellement apporter discrètement notre aide à la résistance, en leur fournissant des armes, mais une intervention militaire n'est pas envisageable, surtout si nous sommes seuls à y aller.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1410
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Diplomatie Piréenne le Lun 30 Jan - 21:49

Bogdam Jakosian :

- humm, je vois, je vois bon n'en parlons plus. Visiblement le sujet ne semblait pas plaire au chancelier.

Loïc de vagne :

- Je crois qu'il est temps pour nous de rentrer, Chancelier, ce fut un réel plaisir de vous rencontrer. Si l'empereur souhaite et vous même souhaitez venir un jour à Pirée sachez que vous serez tous deux les bienvenus. A moins que vous n'ayez une demande de dernière minute ?
avatar
Diplomatie Piréenne

Messages : 106
Date d'inscription : 09/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Paul Pathyne le Mar 31 Jan - 5:32

Étienne Minnaud : Non, rien à ajouter. Je suis sincèrement désolé que vous ayez dû retarder votre départ à cause de cette stupide tempête de neige. Et c'est avec plaisir que je me rendrai à Piréa, peut-être très prochainement.


Le Chancelier raccompagna ses hôtes jusqu'à leur voiture qui s'était garée devant le bâtiment. Le véhicule démarra et prit la direction de l'aéroport de Jonction.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1410
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjeuner avec le Duc Loïc de Vagne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum