Congrès merksiste-luniniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Congrès merksiste-luniniste

Message  Paul Pathyne le Lun 6 Mar 2017 - 17:47

Jean Peyranne avait réuni ses plus proches collaborateurs, sa soeur Rachel, Carlo Alonzo qui était rentré du Valdisk où s'était tenu le congrès fondateur de l'Internationale Merksiste et Arnaud Chapuis, qui avait été candidat à la municipale.

La prochaine élection sénatoriale aurait lieu dans moins d'un mois, il était donc devenu indispensable de "créer l'événement", telle était l'expression que Peyranne avait employée. Il fut donc décidé qu'un congrès aurait lieu en fin de semaine.


Tout le monde l'ignorait encore, mais ce congrès allait effectivement créer l'événement. Cependant, pas dans le sens où Peyranne l'entendait...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congrès merksiste-luniniste

Message  Paul Pathyne le Jeu 9 Mar 2017 - 17:47




A quelques heures de l'ouverture du congrès, une foule immense (enfin, presque) avait envahi la salle où se tiendraient les réunions et les débats.

Divers orateurs interviendraient, parmi lesquels Jean Peyranne, bien entendu. Les militants seraient plusieurs fois appelés à voter, pour trouver un nom au parti, adopter le programme pour la prochaine élection et désigner les candidats qui représenteraient le parti.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congrès merksiste-luniniste

Message  Paul Pathyne le Ven 10 Mar 2017 - 12:16




Le congrès s'ouvrit par un discours de Jean Peyranne. Reconnu pour ses talents de tribun, il parla avec conviction, il arpenta la scène de long en large en développant sa vision qu'il avait pour le parti. Pour lui, rien d'autre ne comptait que la Chancellerie ! Il mènerait les camarades à la victoire et il ferait de leur parti le premier parti de Mézénas !

La foule réagit très favorablement et applaudit avec enthousiasme.

Cependant, en coulisses, certains proches de Peyranne étaient dubitatifs. leur candidat à la municipale, Chapuis, n'était arrivé que 6è avec un peu plus de 11%. Ça n'était certes qu'une municipale, mais c'était tout de même un bon indicateur de l'état de l'opinion. Alonzo se demanda quelle stratégie Peyranne allait employer pour que les Mézènes aient envie de voter en masse pour lui...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congrès merksiste-luniniste

Message  Paul Pathyne le Ven 10 Mar 2017 - 17:32

Le discours de Peyranne dura plus de 5 heures. Pendant les 4 premières heures, l'assemblée avait à de nombreuses reprises applaudi, Peyranne leur insufflait une nouvelle énergie.

Mais par la suite, certains de ses propos commencèrent à susciter quelques murmures. Selon lui, pour beaucoup d'hommes et de femmes le merksisme-luninisme avait été comme un phare dans la nuit, un espoir, mais il était devenu évident que dans de nombreux pays, il avait échoué à faire émerger une nouvelle société et ne pourrait tenir sa promesse d'amener l'humanité vers "un avenir radieux et des lendemains qui chantent".

Aujourd'hui, si on voulait conquérir le pouvoir et être à même de défendre les masses laborieuses, il fallait s'adapter, il fallait dépoussiérer cette idéologie et se débarrasser des vieilles lunes.

"Les vieilles lunes". L'allusion était limpide. Les réactions furent immédiates, les murmures devinrent des sifflets. Les luninistes comprirent où Peyranne voulait en venir : pour conquérir le pouvoir, il était prêt à tourner le dos à une partie de l'idéologie collectiviste, au luninisme ! Il trahissait Heidy Merks mais surtout Jochen Gorbulski ! Au premier rang de l'assemblée, les leaders luninistes se levèrent et huèrent celui qu'ils voyaient auparavant comme leur leader naturel !

La scission semblait inévitable...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congrès merksiste-luniniste

Message  Paul Pathyne le Sam 11 Mar 2017 - 7:57

"Le Congrès de Kaïtaïn restera dans les mémoires comme le congrès de la honte et de la trahison !"

C'est en ces termes qu'Arnaud Chapuis commença son discours. Selon lui, Peyranne venait de sacrifier le luninisme sur l'autel de son ambition. La recherche du pouvoir l'avait amené à prendre une voie indigne et les luninistes ne pouvaient le tolérer. Chapuis annonça la création d'un parti qui garderait intacts les idéaux du luninisme.



Éva Peyranne, dont l'ambition surpassait celle de son époux et qui conservait encore une influence auprès d'une grande partie des camarades - certaines mauvaises langues disaient que c'était plus par son charme que par la force de ses convictions - prit la parole à son tour. Elle appela les militants à rester soudés et unis derrière Peyranne, car lui seul les entendait, les comprenait et saurait les défendre contre l'oligarchie, les puissants et les riches.

Totalement subjugués par le discours de celle qu'ils appelaient la "pasionaria", les militants applaudirent à tout rompre et scandèrent le nom de Peyranne à plusieurs reprises.


Quelques heures plus tard, le nom du parti - Parti de la Gauche Ouvrière - fut mis au vote et accepté. Puis Peyranne fut élu à sa tête.

Les luninistes, dépités, avaient quitté la salle dès après le discours de Chapuis.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1657
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congrès merksiste-luniniste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum