Dans les usines Vernius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans les usines Vernius

Message  Paul Pathyne le Lun 29 Mai 2017 - 8:53



Léto avait entrepris de visiter les usines d'ACM, l'entreprise qui construisait des avions destinés à la Guilde des Navigateurs. Comme il le faisait depuis son plus jeune âge, il aimait se mêler au peuple, il appréciait le contact de ces hommes et de ces femmes qui travaillaient dur. Il appréciait aussi le bruit, l'ambiance et les odeurs qui régnaient dans ces endroits. C'était là, dans ces usines, que s'exprimaient tout le talent et la puissance de la Maison Vernius.

Il aperçut Agarp, un ouvrier avec lequel il avait sympathisé quelques jours auparavant. Il lui adressa un sourire et alla pour le saluer, mais ce dernier dut ne pas le reconnaitre car il le croisa sans même s'arrêter. Cela intrigua Léto et soudain, quelque chose tout au fond de son esprit jaillit, comme si un signal d'alarme venait de retentir dans son crâne. Il décida de suivre Agarp.

Celui-ci s'éloigna des chaines d'assemblage et prit un couloir. Léto restait à bonne distance mais sans le perdre de vue. Agarp entra dans une salle où plusieurs ouvriers étaient déjà rassemblés et vint se placer derrière un homme. Ce dernier, d'une voix forte, s'adressait aux travailleurs et son discours semblait provoquer chez eux de l'agitation.



L'homme : Oui, mes amis, oui ! Non loin d'ici, dans les usines Pronix, les Vernius construisent des Machines Pensantes, ils violent le Grand Interdit !


Les ouvriers commencèrent à murmurer entre eux. Tous connaissaient le Grand Interdit, celui édicté dans la Grande Convention, aucun Mézène ne l'ignorait !


L'homme : Allez-vous rester sans réagir, à présent que vous savez ? Allez-vous laisser le Châtiment Divin s'abattre sur vous et sur votre famille ? Car il est dit dans la Bible Syiste Orange : "Tu ne feras point de machine à l'esprit de l'homme semblable !" C'est un commandement du Divin, mes amis ! Nous ne pouvons pas désobéir à un commandement du Très Haut, nous devons faire cesser cette infamie !


Les ouvriers levèrent des points rageurs, appelant à la révolte contre les Vernius et maudissant leur nom.

Léto devait s'empresser de prévenir le Comte Dominic. Il en était convaincu : tout cela ne présageait rien de bon.


Du haut de sa tribune, le Danseur-Visage envoyé par Scytale sourit, satisfait de la réaction des ouvriers. Le processus était enclenché, la chute de la Maison Vernius était proche...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1674
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les usines Vernius

Message  Paul Pathyne le Lun 13 Nov 2017 - 19:15

Bernard Nicaud ainsi que les autres membres du Conseil Économique et Social s'étaient rendus dans les Marches de Han, l'entreprise qui était soupçonnée d'avoir exporté sa production alors qu'elle ne disposait d'aucune usine était en effet la propriété des Vernius.

L'entreprise Omicron, fabricant automobile, était à présent passée sous le contrôle du scientifique Scytale, qui avait pris les traits de Luther Pavonis.

Il ne fallut guère de temps aux membres du CES pour se rendre compte que les soupçons étaient fondés. Et il y avait fort à parier qu'une fois que le Ministère de l'Économie aurait été informé de cette infraction, la sanction qui tomberait sur Pavonis serait sévère : le gouvernement avait décidé de se montrer intraitable et il allait faire d'Omicron un exemple, afin que les autres entreprises se mettent rapidement aux normes.

La réputation de l'industrie mézène était à ce prix...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1674
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les usines Vernius

Message  Paul Pathyne le Mar 14 Nov 2017 - 13:10




Ordre, sécurité, stabilité
Et par ici la monnaie !




Objet : infraction à la loi sur le commerce intermicronational.


Monsieur Pavonis,

Dans un rapport rendu au Ministère de l'Économie et rédigé par Monsieur Bernard Nicaud, Président du Conseil Économique et Social, il apparait que l'entreprise Omicron, dont vous assurez actuellement la direction, a commis une infraction à la loi sur le commerce intermicronational.

En effet, l'entreprise Omicron a exporté plusieurs de ses modèles vers le Krassland alors qu'elle ne dispose pas d'unité de production. La vente de ces modèles a rapporté 8,220 M$ à l'entreprise.

Conformément à l'article 3 de la loi sur le commerce intermicronational, qui fixe des pénalités financières d'un montant compris entre 5,000 et 10,000 M$ pour les entreprises exportant leur production sans disposer d'unité de production respectant le Traité de la ZELEM, il vous est ordonné, par la présente, de nous verser dans les 7 jours ouvrés la somme de 8,220 M$, soit le chiffre d'affaires de la vente en question.

Après ce délai de 7 jours ouvrés, vous subirez une pénalité de retard de 20%.


Recevez, Monsieur Pavonis, l'expression de notre très haute considération.

Votre agence du Trésor Public.



Fait avec du papier recyclé - Ne pas jeter sur la voie publique

avatar
Paul Pathyne

Messages : 1674
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les usines Vernius

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum