Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  William Grayfall le Mer 28 Juin 2017 - 14:49


La cérémonie de passation de pouvoir fut organisée dans le jardin du palais présidentiel. Au milieu des plantes exotiques le soleil dominait. Grayfall avait choisi ce lieu pour faire sa dernière intervention en tant que président de la république. Après quoi il passerait la main à son successeur.
Les responsables politiques du pays était présent, les ministres sortants et les députés les plus influents. Les acteurs du monde économique, culturel, diplomatique était aussi présent ainsi que de nombreux invités, ambassadeurs, citoyens, etc.

Les petits fours, les cocktails avaient été prévus pour tenir l’après-midi jusqu'à la fin de la passation.



En fond sonore des chansons de la dernière édition de Microvision se faisait entendre. Grayfall avait pensé qu'un peu de légèreté dans un monde politique parfois dure ne ferait pas de mal. Les invités échangèrent dans un cadre bien trop souvent fermé au public et pourtant magnifique.
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  William Grayfall le Mer 28 Juin 2017 - 16:06



Après avoir discuté avec de nombreux invités puis remercié les différents cadres et acteurs de son administration Grayfall, qui était venu dans une tenue détendue, regarda l'heure et prit la parole.

Mes chers amis, merci de votre présence. l’heure est venue pour moi de fermer une page et de laisser Prya en ouvrir une nouvelle.
Je tiens à saluer une nouvelle fois l’élection de Julio De Fortia à la présidence de notre belle nation. Le débat démocratique fut pauvre durant cette élection, mais alors que l’extrémisme arrivait aux portes du pouvoir les pryans ont une nouvelle fois fait barrage, réaffirmant par la même un attachement aux valeurs de notre belle république. Non vous n’aurez pas notre paix, voilà ce que nous disons aux propagateurs de haines ! Et j’espère que Prya continuera de lutter contre toutes formes d’extrémismes.

Cette année sera sans nulle doute une très belle année pour Prya, alors que ces dernières années ont été moribondes, aujourd'hui nos institutions fonctionnent, notre administration est présente. Et les pryans ont une folle énergie à revendre. Je veux aussi les remercier pour la confiance qu’ils m’ont accordé à deux reprises. Ma place à Prya sera différente et je sais que ce lien qu’un président tisse avec ses concitoyens est spécial et qu’il me manquera. Devenir président n’avait jamais été une ambition je dois le reconnaître, il y a quelques années il existait le poste de président de l’assemblée que j'aimais et dans lequel je me voyais durer car le parlement est un lieu magnifique. Un lieu d’échanges et de débat ou nous modelons la société que nous voulons. Les circonstances m’ont poussé vers l’executif et je ne le regrette pas.

Désormais je compte bien être encore utile pour mon pays, à un autre niveau bien entendu. Dans un cadre moins solennel et plus libre.

Monsieur De Fortia, avant de vous laisser les clés de notre pays, je souhaite réaliser un dernier acte en tant que président de la république Pryanne. Monsieur Duvalon, monsieur Morton, veuillez vous approcher s’il vous plait.

Monsieur Duvalon, monsieur Morton il y a déjà une année que je souhaitais honorer vos actions respectives et votre investissement dans la République. L’an passé la flemmingite nous a tous atteint, il y a trois mois si j’avais organisé une telle cérémonie la presse aurait sans doute parler de remises électoralistes. Alors quel meilleur moment que mon départ.

Messieurs, conformément à la loi du 11 aout 2002 je suis heureux de vous remettre la médaille d’honneur de Prya. Je rappelle que cette médaille « récompense chaque citoyen pryan ayant agit dans l'intérêt de son pays, ayant accompli de grands actes pour Prya, actes qui permettent à Prya d'exister, d'être ce qu'elle est actuellement. Cette médaille récompense les meilleurs citoyens de Prya, ceux qui se sont le plus investi dans le pays. »

A ce moment l’intendant du palais présidentiel s’approcha avec une petite mallette qu’il ouvrit , deux médailles ornaient le centre de la malette.

Grayfall s’approcha de Duvalon et reprit :

Arthur Duvalon, dictateur, alcoolique, déprave, ingérable, malade, dingue, emmerdeur et j’en passe.
On a entendu beaucoup de choses à votre sujet ces derniers mois.

Moi je retiens qu’une nouvelle fois l’an passé comme depuis plusieurs années, vous avez été un pilier indispensable de notre communauté. Alors que tous les citoyens avaient disparus vous avez repris les rênes du pays pour le relancer, encore ! Et conformément à notre tradition du citoyen-electeur-candidat unique, a quoi bon s’auto-élire ? Certains y ont vu une prise de pouvoir d’un dictateur sans scrupule, je vois le salut de Prya. En particulier quand vous avez démissionné  et organiser une nouvelle élection dès que des citoyens sont revenus. Non, vous êtes un démocrate, un vrai et votre action politique dans les plus hautes instances de Prya a permit à celle-ci de durer et de briller.

Cette présence, cet investissement permanent dans Prya ne date pas d’hier, déjà il y 3 ans, peut-être 4 vous étiez là, lorsque un petit groupe de citoyens menés par Kurt Denfell s’était retrouvé autour d’une soupe de poissons pas vraiment frais pour refaire Prya, au sens propre du terme. C’est à ce moment que j’ai appris à vous connaître j’en suis honoré aujourd’hui.

Depuis vous avez servi notre belle république sans relâche, sans faillir. Homme d’affaires reconnus à qui nous vous devons aussi beaucoup dans ce secteur, sportif accompli nous vous devons le cyclisme, le football, les jeux de Kaora 2016. Diplomate hors pair qui a réussi à défendre nos valeurs bien souvent très seul. Je suis heureux que la communauté micromondiale vous ait porté à de nouvelles fonctions dans ses instances. C’est aussi une récompense d’un travail accompli.
On me reproche souvent par mon manque de déplacement à l’étranger d’avoir atténuer la voix de Prya. A mes yeux c’est un très mauvais procès qu’on me fait et c'en ai un grâce a vous. Je n’oublie pas le ministre des AE dynamique que vous avez été. Toutes ces nations avec qui vous avez créer des liens nouveaux, rarement nous avions ouvert nos réseaux diplomatiques avec des états que nous ignorions royalement depuis des lustres. Non la voix pryanne porte et vous avez été un ambassadeur de talent de notre belle république. Malgré les difficultés et l'isolement parfois vous n’avez jamais faillit dans cette tache. Arthur, merci.

Grayfall s’approcha de son ancien ministre, et accrocha la médaille à sa veste, après quoi il fit une accolade. Au passage il descendit légèrement sa main de manière furtive. « Aussi ferme que je l’imaginais ce fessier » pensa Grayfall.
Il s’approcha ensuite de Max Morton.


Max Morton, soupe au lait, grincheux, insupportable, complotiste, agaçant, toutou duvalonnien, emmerdeur aussi ! J’en passe encore. On a entendu parler de vous de la sorte, et peut-être même depuis plus longtemps. Pour preuve Prya a adopté l'expression « faire du Morton ».

Je retiens en ce qui me concerne que vous êtes la mémoire et quelque part bien plus que cela : la conscience de Prya. Depuis de nombreuses années vous vous êtes investis dans notre République à des niveaux variés. De la présidence de notre république à la petite province de Tindali que vous affectionnez tant, le journalisme, l'humanitaire.
Dans des domaines que nous autres oublions trop souvent. Alors que personne ne regarde vous continuez de faire intervenir la Croix Verte comme ce fut le cas en 2015 et en 2016. Je pense à des interventions moins médiatisées ou la lumière n'est pas. Lors des périodes de conflits quand des nations dépêchaient des officiers pour obtenir des autorisations de survol à l'étranger, vous demandiez des terrains pour des hopitaux de campagne pour sauver des réfugiés. Vous avez aussi travaillé à développer cette institution, j’ai eu l’occasion aux archives de la présidence de relire les courriers échangés avec d’anciens présidents ou vous défendez la Croix Verte avec passion. J’ai usé une dernière fois de mes attributions pour vérifier le compte de la Croix Verte et j’ai été surpris de voir que jamais vous ne vous étiez versé de salaire, même durant les interventions parfois difficile. Vous êtes désintéressé, cela est tout à votre honneur et cela ne se voit pas toujours dans notre pays.

Une passion que j’ai pu voir aussi l’an passé lorsque nous étions au gouvernement et que vous luttiez pour que Prya ne devienne pas une nation belliqueuse et franchisse un chemin sans retour en se dotant de moyens militaires. Vos interventions passionnées nous ont rappellé qui nous sommes et que Prya est un peuple de paix. Bien plus que de le dire vous agissez pour que Prya garde son identité ce qui vous vaut bien souvent des railleries et un isolement. Alors qu’il faut le reconnaître vous avez aussi eu très souvent raison.
Et je ne peux pas bien sur ne pas parler du journaliste que vous êtes devenu, la gazette de Kaora est une fierté pryanne. Si en tant que président j’ai pu être parfois en désaccord, votre travail passionné est indispensable à Prya, pour notre démocratie. Vous n'hésitez pas à risquer un feu nourri des présidents ou d'acteurs internationaux. Max, merci.

Grayfall s’approcha de Max Morton, et accrocha la médaille à sa veste, après quoi il fit aussi une accolade. De la même manière il descendit légèrement sa main de manière furtive. « décevant ce fessier, il devrait se mettre au sport celui-là » pensa Grayfall.

La république pryanne reconnaît ses talents et les honorent. Il était temps que vos contributions à notre république soient reconnus. Aujourd’hui la république vous rend hommage. Messieurs, merci, puissiez vous encore continuer de donner autant à notre république.
Il est temps de me retirer, merci d'applaudir très fort Julio De Fortia à qui je souhaite un très beau mandat.

Il était désormais l'heure de partir, Grayfall prit place une dernière fois dans une voiture de la présidence qui le ramènerait chez lui.

Spoiler:
J'ai cherché, mais pas de visuel pour les médailles, tant pis indiquez le dans vos signature Laughing
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  defortia le Mer 28 Juin 2017 - 17:56

Julio de Fortia raccompagna le président sortant jusqu'à sa voiture et le remercia encore une fois pour son travail passé.
avatar
defortia

Messages : 617
Date d'inscription : 16/06/2015
Localisation : Tétaou, Fantispa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  Max Morton le Mer 28 Juin 2017 - 19:22

Une chose qu'on ne pouvait pas reprocher à William Grayfall, ses interventions publiques étaient soignées. Max Morton fut surpris de cette attention du président sortant, après avoir été honoré par le président, Max lui serra chaleureusement la main pour le remercier et lui souhaiter une bonne "retraite". William Grayfall ne resterait surement pas inactif mais un repos mérité s'imposerait probablement.
Par contre le bonhomme était un brin entreprenant. heureusement qu'il y avait du petit blanc de Tindali à cette petite cérémonie.
avatar
Max Morton
Ministre des Affaires Etrangères

Messages : 833
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 37
Localisation : Tindali, Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  Diplomatie krasslandaise le Mer 28 Juin 2017 - 20:53

L'ambassadeur krasslandais, Nikolas Krassbürger, avait assisté à la cérémonie et profitait du cocktail dans les jardins pour demander aux autres ambassadeurs si la palpation de fesses faisait partie du protocole présidentiel pryan.
avatar
Diplomatie krasslandaise

Messages : 198
Date d'inscription : 20/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  defortia le Mer 28 Juin 2017 - 22:10

Désormais, Julio déambulait dans le jardin allant d'un ambassadeur à un fonctionnaire du Palais, puis revenant à un ambassadeur. Il ne cessa de serrer des mains et de recevoir des félicitations. Il écoutait aussi les conversations et le sujet qui remontait le plus était lequel des deux médaillés avait les fesses les plus fermes.
avatar
defortia

Messages : 617
Date d'inscription : 16/06/2015
Localisation : Tétaou, Fantispa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  William Grayfall le Jeu 29 Juin 2017 - 10:36

Diplomatie krasslandaise a écrit:L'ambassadeur krasslandais, Nikolas Krassbürger, avait assisté à la cérémonie et profitait du cocktail dans les jardins pour demander aux autres ambassadeurs si la palpation de fesses faisait partie du protocole présidentiel pryan.

Parmi les employés du palais présidentiel, on ne parlait pas d'habitude protocolaire. Le nouveau président ne reprendrait peut-être pas cette habitude. Il s'agissait plutôt de la "patte" de Grayfall comme on dit.
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cérémonie de passation de pouvoirs et remises de distinctions honorifiques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum