Salle du Conseil de l'APELEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Admin Mézénas le Sam 23 Sep 2017 - 12:12




La Salle du Conseil est équipée d'une grande table en bois-brouillard, autour de laquelle jusqu'à 18 personnes peuvent s'assoir.
avatar
Admin Mézénas

Messages : 557
Date d'inscription : 24/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Paul Pathyne le Lun 20 Nov 2017 - 9:56




Édouard Chartrin arriva dans les locaux de l'APELEM pour la réunion inaugurale de l'agence.

C'était un peu comme un retour sur le devant de la scène, pour lui. Depuis que Mézénas était devenue une monarchie, il n'avait jamais eu de rôle de premier plan, il n'avait pas même été sénateur, bien qu'il ait été candidat, sans parvenir à être élu. Il avait été le premier et le dernier Chancelier de la toute jeune République de Mézénas et avait été vivement critiqué pour son manque de réaction après l'Éveil d'Arès.

Aujourd'hui, il prenait la tête de l'APELEM et allait entièrement se consacrer à cette tâche.

Il regrettait que 4 autres micronations seulement aient envoyé un représentant : la Francovie, le Krassland, le Skotinos et Pirée. "Tant pis pour les autres", songea-t-il, "ils prendront les discussions en cours de route".

Il alla saluer les représentants, un par un, leur souhaitant la bienvenue. Puis il prit la parole.



Édouard Chartrin : Madame, Messieurs, je vous remercie pour votre présence. Au cours de cette réunion, nous allons évoquer diverses choses, mais je souhaitais tout d'abord commencer par le plus important : les buts de l'agence.

La création de cette agence, je le sais, a provoqué certaines réactions négatives. Car toutes les micronations n'ont pas la même définition de l'écologie et de la préservation de l'environnement. Pour certaines, cela signifie la protection des espèces animales et végétales, la recherche d'un air plus pur, la lutte contre les substances toxiques et contre la pollution. Pour d'autres, il s'agit tout bonnement du contraire, pour ces micronations l'air pur est une abomination et la pollution fait partie de leur quotidien,, c'est quelque chose auquel elles tiennent. Pour ces dernières, elles entendent préserver leur environnement pollué et toxique, et j'estime qu'elles en ont le droit. Et cela vaut bien évidemment pour celles qui souhaitent protéger leur environnement de toute pollution.

L'homme respire à l'air libre, mais ça n'est pas le cas du poisson, qui respire dans l'eau. Trouverait-on normal qu'on sorte les poissons de l'eau et qu'on les oblige tous à respirer comme nous ? Non, bien entendu, car chacun sait qu'ils mourraient peu de temps après ! Alors, de quel droit pourrions-nous demander à ces personnes de sortir de leur environnement pollué et nauséabond pour les obliger à respirer un air pur qu'elles exècrent ? Je voulais que dès le départ, les choses soient bien claires pour tout le monde et qu'il n'y ait pas de malentendu.

A présent, je vous laisse vous exprimer, vos réflexions à ce sujet sont les bienvenues.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1674
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Diplomatie Francovare le Lun 20 Nov 2017 - 21:29

Marco Buzzato le representant francovar et chef du parti écologiste intervient quand ce fut son tour :



"Si nous respectons la pollution krasslandaise, principe inscrit dans la Constitution du pays d'ailleurs, il convient également de dire que la pollution krasslandaise ne doit pas nier les environnements des autres nations.
Si le Krassland fait généralement des efforts sur ces produits notamment ses véhicules pour ne pas polluer à l'étranger, plusieurs scientifiques pensent que les gaz krasslandais ne s'arreteraient pas (logiquement) aux frontières du pays et se déplacerait dans le Micromonde polluant les autres environnements, nous esperons donc que l'APELEM pensera avant tout à protéger les environnements mis en danger par la pollution et non l'inverse car des fleurs plantés en Francovie ne mettront jamais en danger la pollution krasslandaise, l'inverse par contre oui."

Il précisa sa pensée.

"Néanmoins je suis persuadé que le Krassland sera constructif sur ce sujet."

Il fit une dernière remarque :

"Le P de l'APELEM signifie donc bien "Préservation" et non "protection" c'est bien ça ?"
avatar
Diplomatie Francovare

Messages : 229
Date d'inscription : 10/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Paul Pathyne le Lun 20 Nov 2017 - 22:35

Édouard Chartrin : Dès le départ, Sa Majesté Paul Pathyne a souhaité l'appeler Agence de Préservation de l'Environnement et ça correspondait bien à l'idée d'une agence qui travaille à préserver l'environnement de chaque micronation, quel qu'il soit.

Mais à la suite d'un malentendu, l'agence a été rebaptisée Agence de Protection de l'Environnement, notamment sur le wiki scanthélois. Je regrette d'ailleurs que le représentant de la CSH ne soit pas là, nous aurions pu évoquer ce point. Mais nous pourrons revenir là-dessus ultérieurement.

D'autres personnes souhaitent-elles intervenir ?
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1674
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Diplomatie scanthéloise Hier à 6:09

L'émissaire scanthélois arriva en vitesse. Il était en retard mais participerait bien à la discussion:
- Vos excellences, je vous prie de bien vouloir excuser mon retard du à des affaires internes de mon pays.

Il s'était fait briefé par son assistant avant d'arriver sur place.

- Concernant l'APELEM, c'est effectivement de la préservation dont on parle et les modifications ont été faites sur les pages relatives à cette agence à la BN scanthéloise.
avatar
Diplomatie scanthéloise

Messages : 85
Date d'inscription : 11/01/2017
Age : 16
Localisation : CSH

Voir le profil de l'utilisateur http://www.scanthel.net/wiki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Paul Pathyne Hier à 9:21

Édouard Chartrin : Je vous remercie pour cette rectification, qui démontre une fois de plus l'efficacité scanthéloise !

En revanche, je n'ai pas bien compris votre nom. C'est pour les archives de nos réunions, vous êtes Monsieur... ?
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1674
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Diplomatie krasslandaise Hier à 9:54

La représentante krasslandaise avait ostensiblement fait part de son approbation lors du discours de Chratrin et elle le confirma de vive voix.



Linza Ritzelski : - Le Krassland partage le point de vue exposé par monsieur Chartrin en introduktion. Et pour répondre aux interrogations de monsieur Buzzato, je tiens a signaler ke le Krassland ne cherche pas a exporter son air pollué. Bien au kontraire, nous faisons tout notre possible pour le konserver chez nous. Nous avions par exemple mis au point par le passé le système des krassoliennes ke ce petit dokumentaire vous présente...


C'est à proximité de Krassenheim k'ont été konstruites les premières krassoliennes. Ces éoliennes géantes ont été konçues non pas pour produire de l'élektricité avek du vent mais pour produire du vent avek de l'élektricité, komme des ventilateurs géants. Partant du konstat ke le Krasslandproduisait kontinuellement une belle pollution, mais k'au fil du temps, cette pollution durement akise à la sueur du front des manutentionnaires 3ème klasse s'en allait polluer ailleurs, les services teknikes du ministère de la pollution, alors dirigé par le célèbre Ra Dada, avait mis en place, en partant d'une idée de l'industriel Egon Schweinwald, un astucieux système anti-fuites de pollution pour résoudre le problème : les krassoliennes.

Le principe des krassoliennes est le suivant : Des éoliennes sont disposées partout où il y a fuite de pollution. Au lieu de produire de l'élektricité à partir du vent, elles produisent du vent avec de l'élektricité. Elles sont alimentées par la centrale nukléaire (ce ki offre un débouché supplémentaire à l'énergie produite par celle ci) et donk soufflent sur la pollution afin de la retenir dans nos kontrées.



Dix krassoliennes furent konstruites avant l'éklatement de la Guerre des Kafards. Elles dominent toujours le paysage du territoire de Krassenheim tels des kolosses desoeuvrés kar l'arrêt de la centrale les a privées de leur source d'alimentation.

La centrale de Krassenheim a redémarré enfin le 27 février 2017 et nous envisageons désormais de rénover et de remettre en fonktion les krassoliennes (ki doivent enkore être mises au normes Ecomicro). C'est typikement un projet ki pourrait bénéficier du soutien de l'APELEM.
avatar
Diplomatie krasslandaise

Messages : 213
Date d'inscription : 20/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Diplomatie Francovare Hier à 22:57

Marco Buzzato :

"En effet je ne peux que saluer un tel projet que l'APELEM doit soutenir absolument !"
avatar
Diplomatie Francovare

Messages : 229
Date d'inscription : 10/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salle du Conseil de l'APELEM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum