Candidature au poste de Président du Conseil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Mer 1 Juil 2015 - 14:13

Kurt Denfell courait partout aujourd'hui. Sous une chaleur épouvantable, il avait d'abord ce matin relancé la diffusion de sa chaîne Direct Prya, puis s'était rendu dans les bureaux de l'ancien Palais Royal pour superviser, en tant qu'observateur indépendant, le choix des premiers députés et la répartition de ceux-ci entre les citoyens membres de l'Assemblée. Même si ce n'était guère une surprise, Denfell avait été heureux de voir qu'il arrivait largement en tête des choix des députés.


Et maintenant, il était temps de passer à l'étape suivante, à savoir le lancement de la campagne pour la Présidence du Conseil. C'est pourquoi il se rendit bien vite à la salle des débats de l'Assemblée. Le lutrin était libre et il se précipita donc dessus pour prendre la parole devant ses collègues.

"Chers collègues,


Aujourd'hui, pour la première fois dans l'histoire de notre nation, tous les députés, je dis bien tous les députés, de notre auguste Assemblée ont pu s'exprimer. Chacun d'entre vous a pu choix entre les citoyens qui ont décidé de faire partie de cette Assemblée en tant que chef de file. Je suis particulièrement heureux d'avoir appris que c'est derrière moi que beaucoup d'entre vous se sont rangés.


Mais ceci n'était qu'une première étape. Maintenant, il faut que nous élisions le premier Président du Conseil de la République de Prya. Je propose que ce discours inaugure le début de la période de dépôt des candidatures que je propose de clore vendredi soir à minuit. Viendra ensuite le temps du scrutin.


Sachez que, par ce discours, je dépose officiellement ma candidature pour devenir Président du Conseil. Je ne vais pas vous faire un long discours pour vous présenter ma candidature, vous me connaissez. Je vais juste me permettre de lister ce que je compte faire si vous me faîtes l'honneur de m'élire.


Quoique! Avant de vous faire cette liste, je tiens à préciser un point: je sais que par le passé, je n'ai pas été le Pryan le plus assidu qui ait existé. C'est pourquoi je vous dis tout de suite que je conçois ce premier mandat, si vous me le confiez, comme un mandat court. Je ne compte pas être Président du Conseil ad vitam eternam, mais seulement une poignée de mois si vous m'en jugez digne. Je crois sincèrement qu'en tant qu'inspirateur de la nouvelle Constitution, il est de mon devoir de la mettre en pratique en premier, pour la rôder. Et cela ne dure que quelques mois. Quand ce sera fait, je me retirerai pour laisser la place à d'autres personnalités.


Cela dit, je vais enchaîner sur la liste des mesures que je compte prendre en tant que Président du Conseil.


Les premières mesures seront d'ordre économique: il faut réinjecter de l'argent public dans le secteur. En premier lieu, via la loi de finances, sera acté l'émission de nouveaux palmyrs dans les limites permises par les traités nous liant à nos partenaires économiques. En second lieu, les lois sur les salaires et sur la citoyenneté seront revues pour augmenter considérablement les traitements et les primes d'accueil. Le but de ces mesures sera de permettre aux citoyens d'investir massivement dans les entreprises pryannes en leur donnant la possibilité de les racheter.
De pair avec cela, une étude complète des besoins de l'État en termes d'équipement sera effectuée et, si besoin, des appels d'offre seront passées pour répondre à ces besoins.


Viendront ensuite des mesures d'ordre culturel: mon gouvernement se tiendra aux côtés du Recteur de l'Université de Kaora, Marc Tiverre, qui a entrepris de moderniser notre éducation dans une Archipel micromondialisé.
D'autres événements sont également en projet, notamment la réouverture complète des musées nationaux pryans qui ont été laissés trop longtemps à l'abandon, notamment en leur permettant d'obtenir de nouvelles collections.


Troisième point, le gouvernement soutiendra la reprise des activités sportives, qui ont toujours été au cœur de l'activité Pryanne. La reprise du football sera soutenue, de même que celle du Tennis d'Etable. Le futur Ministre des Sports n'occupera aucun autre porte-feuilles ministériel pour se concentrer sur ces tâches de grande envergure. Prya a toujours brillé par le sport et doit continuer à le faire.


Pour finir, le dernier point consistera en un retour plus soutenu de la République de Prya sur la scène internationale. Je salue le travail effectué par Arthur Duvalon qui, coûte que coûte, a montré ces derniers mois que Prya était toujours vivace, mais il est maintenant temps de passer à l'offensive. Enfin...De mettre en avant les valeurs Pryannes dans une Archipel qui n'est que tensions et guerres. Il est temps que Prya joue réellement son rôle et je crois que, sous ma Présidence, cela sera possible.


Comme vous le voyez, c'est un programme simple, un programme de reprise de notre activité. Il faut de l'essence de coco dans notre moteur et je propose d'en jouer le rôle".
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Arthur Duvalon le Mer 1 Juil 2015 - 14:54

Arthur Duvalon avait regroupé les députés RAP naturellement rangés à droite au sein de l'assemblée. Tous écoutait le discours du candidat Denfell non sans formuler quelques commentaires à voix basse, leur chef de file en premier lieu.

Duvalon (chuchotant) : - Non mais écoutez ce discours, de la poudre aux yeux. Quel culot, il annonce déjà lui même qu'il va laisser tout le monde en plan et se barrer à nouveau. Comment les pryans ont pû lui faire confiance?
Bajalbert (chuchotant) : - Et patron, l'idée de développer de nouvelles collections pour les musées pryans, c'est de vous?
Duvalon : - Evidemment que c'est de moi sombre busard. On a même déjà commencé avec les vieilles Cyva présidentielles, de la picole du Micromonde et des disques...
Bajalbert : - Et pourquoi parle-t-il de Tiverre à l'Université? Il reste récteur?
Duvalon : - Il lui fait du pied...Il lui assure sa confiance. En gros, il assure Tiverre de le conserver recteur s'il est élu. En faisant cela, il espère que Tiverre ne se présentera pas contre lui. Il fait de même avec moi avec le football et ce petit mot qui m'est detiné. En gros, il offre des postes sous condition qu'on ne se présente pas contre lui...
Bajalbert : - Ben pas à moi en tout cas..
Duvalon : - ça ne risque pas Roger...
Bajalbert : - Aaaah bon...
Duvalon : - Non, ce qui me gêne c'est l'économie. Il est en train de promettre une distribution de billets à tous alors que nous avons mis des années à construire le groupe Duvalon. Quelque chose ne colle pas. Là, il va trop loin. Nous sommes les plus riches et nous devons le rester...question de priorité merde!
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Max Morton le Mer 1 Juil 2015 - 15:01

Monsieur Denfell,

Bien que votre candidature ne semble pas sujet à une volonté de rassemblement, voir se tourne vers une forme de mépris pour l'action du gouvernement précédent notamment au niveau international et au niveau de la LEM que vous n'évoquez pas et qui pourtant a connu pour Prya une activité importante. Je pense à l'accueil d'un sommet à la fin du mois de mars et celui qui se déroule actuellement en CSH ou si vous le souhaitez bien sur - je ne souhaiterais pas vous forcer ce n'est pas mon domaine- je serais heureux de vous transmettre les avancées et projets.

Malgré ce qui semble être une obsession du pouvoir avec l'établissement d'une forme de "Noblesse parlementaire" ou les citoyens les plus représentés ne seront pas les plus actifs politiquement, mais ceux qui gesticule le plus; D'ailleurs prenez garde quand mon journal va publier ses archives, mes journalistes et moi-même connaîtront un pic d'activité, que cela ne soit as une inquiétude pour vous bien sur.
Ainsi vous connaissez la raison de la création de mon groupe, par défaut, car il pointe les imperfections de ce texte constitutionnel qui a tué l'échelon local, puisque il suffit d'être le pote d'un groupe influent de député pour avoir le poste, même si on se fout de la province. Demain peut-etre les juges seront choisis de ce tte manière..
Ainsi ayant été élu sur une ligne claire et unique, mon groupe s'interroge et souhaiterais savoir si vous avez conscience du problème et si vous souhaitez agir ou non pour rétablir un équilibre. Je songe notamment à réinstaurer une autorité provinciale élu au suffrage universel directe, ainsi que le rétablissement du   référendum pour permettre sur certains sujet de laisser la voie des citoyens parler.

Je n'aurais que ces exigences pour vous rejoindre. je n'ai pas confiance dans le régime que vous avez institué qui muselle le citoyen et je ne doute pas que comme tous les régimes douteux que Prya a connu celui là sera aussi sujet à réforme le moment venu. En attendant vous offrez une belle dynamique à Prya et je souhaite que vous réussissiez et si possible sans mépris de ceux qui étant là avanjt vous on fait ce qu'ils ont pu même en se présentant par défaut pour assurer la continuité de l'état...

Ainsi je vous offre l'apport de mon groupe contre l'assurance de votre soutien quand au référendum et le rétablissement de l’élection des gouverneurs, dont la constitution précédente avait trouvé un très bon équilibre !

Merci de votre attention
avatar
Max Morton
Ministre des Affaires Etrangères

Messages : 753
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 37
Localisation : Tindali, Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Arthur Duvalon le Mer 1 Juil 2015 - 15:10

Bajalbert : - Patron, vous ne prenez pas la parole pour lui soumettre des questions?
Duvalon : - Ta gueule Roger. J'attends que les autres candidats se déclarent...Ca les motivera à s'exprimer plus clairement.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Mer 1 Juil 2015 - 18:29

Monsieur Morton,

Je ne veux pas de votre soutien s'il vient avec des conditions.

Vous qui osez dire que notre nouvelle Constitution musèle le citoyen, vous vous permettez de marchander les voix de ceux qui vous soutiennent! En quoi est-ce un respect des citoyens?
Vous qui parlez de "noblesse parlementaire" pour vous citer, vous nous dévoilez déjà de basses manœuvres prévues pour vous hisser au premier rang de cette soit disant noblesse! Et vous osez parler de "gesticulations" quand tout ce que vous allez faire est de publier de vieilles archives, qui, en passant, sont d'une qualité déplorable, d'après les dires des fonctionnaires des Archives nationales qui ont tenté de corriger un numéro et ont abandonné tellement la tâche était ardue?
Vous qui parlez de disparition du référendum dans notre nouvelle Constitution, avez-vous lu notre précédente Constitution? Relisez la...Ou laissez moi briser le suspense pour vous: il n'est nullement question de référendum une seule fois dans notre précédente Constitution.

Je trouve cela bien ironique d'accuser tout en se mouillant soi-même! Et cela alors que notre Constitution n'a que trois jours! Et que les objections que vous soulevez maintenant ne vous ont pas traversé l'esprit quand nous avons débattu du texte. Et dire qu'à l'époque, vous vous déclariez favorable et que vous saluiez la proposition. Les temps changent vite...

Toutefois, je vais quand même répondre à vos remarques qui ne sont pas de basses accusations à mon égard.

Non, je n'ai pas de mépris pour le gouvernement précédent. Mais n'en ayant pas fait partie, je ne vois aucune raison d'en faire le bilan. Je n'en ai pas non plus à en faire la critique, je ne l'ai pas connu actif. Ce n'est pas mon affaire, ça n'a pas à l'être.

Quant à l'échelon local, je ne vous donne absolument pas tort, la situation en ce qui le concerne est confuse. Mais ce n'est pas au gouvernement, que ça soit le mien ou n'importe lequel, de régler tous les problèmes. L'Assemblée a tout à fait la possible de proposer une réforme...
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Max Morton le Mer 1 Juil 2015 - 18:41

Justement les citoyens n'ayant plus accès du tout aux urnes, voila l'intérêt de ré instituer le referumdum, dans la constitution précédente il n'était pas nécessaire puis que tous les citoyens étaient directement membre de l'assemblée et pouvait s'exprimer sur tous les sujets.

Pour info je ne me hisse à rien du tout, je souhaitais simplement revenir au parlement pour remettre en ordre l'échelon local, finalement évacuons les bonnes volontés et laissons s'installer une mafia qui dictera qui ira ou.

Mais vos critiques font mouche et vous avez raison, j'aurais du prendre le temps de lire et de réfléchir, chose que j'ai fait après. Vous marquez des points et je n'ai rien à faire dans cette assemblée, je quitte donc toute fonction lié de près ou de loin à la politique politicienne, je met au placard mes ambitions locales je verrais si il a moyen de faire quelque chose plus tard. Je resterais bien sur citoyen, même si ça ne veut rien dire vu que je ne souhaite pas siéger à l'assemblée et que sans cette obligation les citoyens ne seront jamais consultés. ce qui sur le plan démocratique est assez limite..

Après discussion avec mon groupe il accepte de démissionner, il s'agissait exclusivement de population des provinces inquiètes pour leur province, je ne doute pas que l'état sera toujours là quoiqu'il arrive.

Le groupe UCP est donc dissous.
Bonne continuation à cette assemblée à qui je souhaite pour Prya un succès et pour votre présidence vu que il y a un faux suspense mais je ne doute pas de votre investissement pour Prya quoiqu'il arrive.
(techniquement je pensais aussi que le président du conseil serait élu par des sortes d'alliance, jeme suis trompé là dessus aussi..)

EL/ voila c'était une mauvaise idée je m'en doutais, j'ai plus envie des débats, j'ai fait beaucoup de politique et ça me gonfle tant pis fallait tenter, j'aurais au moins permis d'accélérer la procédure. Et tu as raison j'aurais du mieux lire et en parler EL avant tout, disons qu'en revenant je me suis senti un peu forcé, je ne m'en prends qu'a moi.
Je pensais qu'en créant un groupe ça aiderait, ce n'est pas le cas mauvaise méthode de jeu de ma part une nouvelle fois. Tant pis c'est le jeu comme on dit :)
Et puis il y a d'autres activités hors-économie qui m'intéresse, donc ça le fera aussi /EL
avatar
Max Morton
Ministre des Affaires Etrangères

Messages : 753
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 37
Localisation : Tindali, Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Mer 1 Juil 2015 - 19:09

Votre décision de démissionner me désole. Elle fait montre d'un manque de confiance, à la fois, dans nos nouvelles institutions, ce que je peux comprendre vu leur jeunesse, mais aussi dans les Pryans composant cette Assemblée. A croire que vous leur prêtez toutes les mauvaises intentions du monde.
Ce n'est pas en abandonnant à la première anicroche venue que vous porterez vos idées.

Néanmoins, votre intervention me permet toutefois de rétablir certaines vérités, même si cela n'a plus grand-chose à voir avec ma déclaration de candidature.

Il est dit que le peuple Pryan est privé du droit d'aller aux urnes. Mais qui a élu tous nos collègues députés, ceux qui nous accordent leur confiance? Ils ne sont pas venus ici par magie! Ils ne sont pas entrés parce qu'ils ont vu la lumière! Ils ont été élus pour siéger! Ils ont été élus pour soutenir ou combattre une politique dont nous sommes les porte-paroles. C'est cela notre rôle! Représenter le peuple Pryan et ses idées, les porter ou s'y opposer en fonction de nos croyances et de la confiance qui nous a été accordé!
Je rajouterai que, dans tous les cas, faire partie de l'Assemblée n'a rien de compliqué. Il n'y a aucun obstacle sérieux. Si des citoyens ne souhaitent pas en faire partie, c'est leur choix, mais ils n'ont pas à critiquer le système mis en place parce qu'ils n'ont pas envie d'en être un rouage. Ce serait comme si un citoyen d'un quelconque pays se plaignait de ne pas avoir le droit de vote parce qu'il refuse de faire les démarches pour obtenir une carte d'électeur et, qu'en plus, il ajoutait que la politique ne l'intéresse pas...
Nos nouvelles institutions ont un but: porter les débats d'idées, les mettre en avant et cela en disant clairement dès le départ quelles sont les convictions que nous défendront. Le temps où siéger à l'Assemblée était une sinécure est révolu et j'en suis heureux. Quoiqu'il en soit, si vous voulez changer le système, il faut en faire partie. Dans le cas contraire, ne vous plaignez pas du système.

Il est lancé les mots de "mafia", de "politique politicienne". Peut-être suis-je le seul à penser que notre nouvelle Constitution n'implique pas forcément des marchandages et des alliances. Peut-être que d'autres le voient de cette façon. Ce n'est pas mon cas, j'ai eu une trop haute opinion de notre pays pour le penser. J'ai aussi une trop haute opinion de moi-même et de mes idées pour penser qu'elles peuvent être perverties. C'est en cela que je ne marchande pas, que je ne fais pas d'alliance: non que les idées des autres soient mauvaises, mais tout simplement parce que ce n'est pas en pleine campagne pour la Présidence du Conseil que cela se fait. Notre République n'est pas une salle d'enchères!
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Max Morton le Mer 1 Juil 2015 - 19:32

je ne quitte pas à la première "anicroche", je ne voulais pas entrer dans cette assemblée et j'ai déja mener nombre de combat électoraux par le passé, je pense avoir le droit de ne pas vouloir m'investir à plein temps dans une assemblée.

Je déplore simplement que les citoyens qui feront ce choix aussi ne seront donc jamais consulté directement nous sommes dans une démocratie très indirecte désormais. Certes encore en démocratie mais ce n'est pas ma vision de la société pryanne.
De plus mes raisons de m'investir n'étaient pas bonnes elles répondaient à une ambition personnelle et non une ambition nationale, je travaillerais pour Prya mais autrement, la politique et l'économie ne sont pas les seuls domaines qui méritent que l'on s'investisse à mes yeux, l'université et la recherche est un domaine qui m'est cher mais dont je n'ai jamais eu le temps de m'investir pleinement, l'humanitaire et les affaires du micromonde également. je pense que l'on ne peut pas s'investir à 100% en se dispersant, il est temps pour moi de me retrouver dans ces domaines que j'ai délaissé depuis plus de 10 ans pour un investissement politique trop important parfois et même souvent par défaut et je ne veut pas  vivre et faire des choix par défaut.
Prya n'est-elle pas la liberté ?

(au passage votre exemple sur la carte d'électeur est encensé puisque bien que je la possède l'état ne me consultera jamais ! Bref c'est un débat de vision de notre société vous avez la votre, j'ai la mienne qui n'est pas la votre, ça ne change rien au fait que nous pouvons co-exister paisiblement il me semble en respectant les idées de l'autre !)

Je vous ai froissé et je m'en excuse, je le redis je ne doute pas de votre investissement, seulement voila il est vrai si je me retrouve pas dans ce nouveau système voila les raisons de ce départ précipité, j'évoluerais en marge et je ne doute pas que les futurs présidents conseil dont vous ferez surement partie seront à l'écoute de la société civile et de ceux qui choisissent de ne pas siéger à l'assemblée.
Pour moi la voie du peuple est primordiale je déplore qu'elle soit indirectement suivi désormais et mes propositions ne sont pas fardelues même si votre position vous oblige à tenir ce discours. Et je ne met pas en cause un succès de ce système, si les pryans sont heureux ainsi tant mieux si ce n'est plus le cas il suffira de changer, nous l'avons déjà fait à de très nombreuses reprises, nous le referont nous avons une réputation à tenir dans ce domaine.

Mais malgré cela je souhaite naturellement le succès des Pryans et de Prya, soyez en sur !

EL/ Edit: Concernant les archives de LGDK, elles sont la copie de la ML, inutile de dire qu'il n'y a pas de mise en forme je n'y peut rien, à part passer des heures à remettre en forme plus de 20 numéros, je ne pense pas que ce soit indispensable pour des archives.EL/
avatar
Max Morton
Ministre des Affaires Etrangères

Messages : 753
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 37
Localisation : Tindali, Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Jeu 2 Juil 2015 - 10:40

Et bien, j'imagine que la discussion est close.

Je me contenterai de répéter ce que j'ai déjà dit auparavant dans cette discussion: quand on ne veut pas jouer, on ne critique pas les règles du jeu.
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Arthur Duvalon le Jeu 2 Juil 2015 - 11:56

Duvalon ouvrait son quatrième paquet de pop-corn en écoutant le vif échange entre les deux poids lourds de la popolitique pryanne (ouais je sais...désolé...)

Duvalon : - Mmmmmh, ça commence à s'échauffer, mais cela ne se passe pas comme je l'imaginais. Au lieu d'assister à un duel entre candidats, on assiste à une sorte de règlement de comptes..

Bajalbert : - Ouais et moi, je ne comprends rien patron...

Duvalon : - Normal, c'est assez flou Roger. J'ai du mal à comprendre les arguments de chacun. On parle d'exercice de la démocratie vie référendum...Je ne comprends pas. Auparavant, tout citoyen était membre defacto de l'assemblée. Désormais, ce sont des députés élus par ces mêmes citoyens qui en seront les membres. Il n'y a pas de notion de référendum la dedans et l'exercice de la démocratie est direct dans l'élection de notre parlement...Je ne comprends pas Roger. Mmmmh....En même temps, Morton dit quelque chose de juste. La représentation locale est passée sous silence. Quid de nos gouverneurs? Auront ils un rôle legislatif comme ce fut le cas par le passé? La question mérite d'être posée...

_________________
Ministre des Affaires Etrangères (Gouvernement Grayfall)
Gouverneur de Siango
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Arthur Duvalon le Jeu 2 Juil 2015 - 12:15

Duvalon, tout sourire, espiègle comme un pinçon descendit de la tribune afin de prendre la parole.

Duvalon : - Messieurs, considérant le score du RAP à ces premières élections législatives, et sous l'égide de cette nouvelle constitution, je ne serai pas candidat à la présidence du conseil. Cependant, et afin que je chacun comprenne bien l’enjeu du débat, j'aimerais vous demander à chacun des éclaircissements. Ma première question s'adresse donc à Monsieur Denfell. Quid de nos provinces? Quelle vision avez vous du poste de gouverneur? Quel sera son implication sur le plan législatif si implication il y a? Quelle marge de manœuvre sera dévouée aux provinces?
Ma seconde question s'adresse à Monsieur Morton. Pourriez vous SVP éclaircir ce point de référendum? En quoi, selon vous, la population n'exerce plus son droit démocratique alors même qu'elle élit notre parlement? Messieurs, je vous remercie.

Duvalon remonta tranquillement à sa place.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Jeu 2 Juil 2015 - 12:35

Denfell salua d'un signe de tête Arthur. Ses questions avaient le mérite de rompre le lourd climat suite à l'échange tendu précédent. Il se leva donc, prêt à répondre.

"Le rôle des Gouverneurs n'a pas changé à mes yeux. Ils étaient et resteront les administrateurs des provinces avec la même marge de manœuvre qu'ils avaient par le passé. Avec la nouvelle Constitution, deux choses seulement ont changé: d'une part, la façon dont ils peuvent briguer le poste de Gouverneur; d'autre part, la disparition des assemblées provinciales qui, de toute façon, n'ont jamais existé et n'ont jamais été utilisées. À moins que je ne fasse erreur, dans l'histoire de Prya, aucune Province n'a jamais promulgué de loi spécifique à son seul territoire.
Bref, dans les faits, à part le mode d'attribution des postes des Gouverneurs, rien ne change pour les Provinces. Par ailleurs, je tiens une nouvelle fois à souligner que s'il y a un problème avec l'absence d'élection locale ou, de toutes manières, avec la Constitution, ce n'est pas au Président du Conseil de le solutionner, il n'en a pas le pouvoir. Ces débats constitutionnels n'ont donc aucune place dans des questions pour un candidat au poste de Président du Conseil.
Quant à l'implication législative des Gouverneurs, ils n'en auront aucune. Ou plutôt, ils n'en auront pas plus. Pour être Gouverneur, il faut être de facto membre de l'Assemblée. Donc, en ce cas précis, ils auront forcément une implication législative".
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Invité le Jeu 2 Juil 2015 - 15:36

Volodia Armaro se présentait pour la première fois à l'Assemblée de Prya. Il n'avait vraiment aucune idée précise quand il s'était présenté pour devenir membre de l'Assemblée: on lui avait dit que ça serait mieux de le faire, il l'avait fait.
Il se retrouvait donc à la tête d'un petit groupe, le plus ténu de l'Assemblée, qui partageait ses idées autour de la place de l'Etat et de sa mission de sécurité et de service public. Et, à vrai dire, cela lui foutait bien plus les jetons que son grand-père Russlave. Mais, il était clair qu'il devait agir en tant que tel et poser les bonnes questions.

C'est pourquoi, à son tour, il demanda la parole.

"Mr Denfell, vous aborder un certain nombre de points de votre futur programme. Mais vous ne pas parlez de l'intérieur, de la sécurité. Pourquoi?
Micromonde actuel est très dangereux. Direct Prya relater hier l'invasion de l'Eridan, mais vous ne pas parlez de cela.
Je trouve cela très dommage. Quel est votre programme sur sujets là?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Jeu 2 Juil 2015 - 16:27

Denfell se détendait. Après les échanges houleux qui n'avaient, au final, rien à voir avec le poste de Président du Conseil, les autres députés avaient saisi l'essence même du poste, à savoir que le Président du Conseil était responsable devant l'Assemblée, devait se justifier devant eux et devait donc faire campagne pour eux.


Il reprit donc la parole, cette fois-ci, pour répondre au jeune analphabète Russlave.


- Je n'ai effectivement pas abordé la question de la sécurité et de l'intérieur. Et cela pour deux raisons: d'une part, il m'apparaît que le renforcement dans ces domaines va coûter beaucoup d'argent à l'État et que le préalable pour cela est que notre industrie reparte sur de bons pieds. Actuellement, seule la moitié des entreprises productrices de véhicules sont en état de fonctionner. Le préalable à toutes grosses commandes est donc de remettre en marche ce secteur de notre industrie, d'où la priorité à la reprise économique. D'autre part, il s'agit d'évaluer clairement nos besoins. Même si nous avons été récemment touchés par d'honteux attentats, il ne me semble pas qu'il y ait encore eu une réflexion de fond sur la réponse que nous devons apporter. De ce fait, je ne peux rien inclure à ce sujet dans mon programme, étant donné qu'aucune réflexion n'a encore abouti, mais soyez sûr qu'il s'agira d'une piste de travail qui ne sera pas négligé".
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Max Morton le Jeu 2 Juil 2015 - 16:46

Je vous répondrais rapidement monsieur Duvalon, il s'agit là de conception de notre système.
Je n'ai pas mis de bulletin dans une urne,a actuellement nous fonctionnons donc sur un système de tirage au sort, qui est en soit aussi une forme de démocratie. Un tirage au sort basé sur l'activité et l'expérience ce qui apporte un aspect logique et intéressant.
Néanmoins tous les pryans n'ont peut-être pas envie de se manifester à l'assemblée ou auprès d'un groupe ou encore de faire valoir leurs opinions au grand public. Ainsi mon idée de restaurer un référendum est une proposition pour permettre de rétablir un équilibre et une forme de démocratie directe, laisser sur des sujets importants l'occasion aux pryans de faire connaitre leur choix quand cela s'avère nécessaire.
Ce n'est qu'une proposition, je ne veux pas créer de polémique, je la pose sur la table, je m'arrêterais là, je souhaitais simplement proposer un rééquilibrage des institutions.

Pour l'échelon locale c'est la même chose, j'ai très envie de m'investir localement, j'ai toujours été proche de ma province et désormais ce ne sera plus possible car je n'ai pas de proximité avec un groupe à l'assemblée et donc personne ne me confiera cette responsabilité.
En cela nous passons d'une démocratie directe à une démocratie indirecte. Ce n'est pas un mauvai système et je le redis, je lui souhaite son succès, je souhait$ais simplement un petit rééquilibrage. Le temps viendra peut-être plus tard.

Ce sera donc ma dernière intervention, n'ayant plus de groupe à l'assemblée je n'ai pas de légitimé à être présent dans cette assemblée. Il va de soi que je souhaite succès et réussite à cette assemblée et au prochain gouvernement. Si notre nouveau système apporte encore plus de satisfaction aux pryans j'aurais au moins cette satisfaction. Et souhaitant depuis longtemps travailelr dans des domaines différents de la politique je serais heureux de servir Prya par d'autres moyens et à des fonctions différentes si l'on veut de moi bien entendu.

Monsieur Denfell, si j'ai pu laissé penser que j'avais du ressentiment envers vous ce n'est pas le cas, nous avons le droit de débattre, nous sommes clairement de bords différents et c'est le fondement de la démocratie, cela ne signifie pas que je n'ai pas de respect pour vous. Je sais que comme moi vous souhaitez le meilleur pour Prya et je vous souhaite donc bonne chance dans l'action qui sera la votre.
avatar
Max Morton
Ministre des Affaires Etrangères

Messages : 753
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 37
Localisation : Tindali, Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Arthur Duvalon le Ven 3 Juil 2015 - 11:15

Duvalon beugla depuis son siège. Marre de descendre et monter à chaque fois...

- Quid de ces réformes économiques que vous annoncez? Peut-on avoir des précisions, des chiffres quoi?
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Ven 3 Juil 2015 - 11:35

Denfell entendit des vociférations s'élever des bancs de la salle. Des opposants? Ah non, seulement Duvalon qui semblait pris d'une nouvelle crise hémorroïdaire et ne s'était pas levé pour poser sa question.


"Il s'agit avant tout d'une déclaration de candidature au poste de Président du Conseil. Il sera temps de discuter en détails de mes propositions quand elles seront déposées et si vous m'accordez votre confiance.
Néanmoins, pour résumer, je proposerai de modifier la loi sur la citoyenneté pour augmenter la prime d'immigration, ainsi que la loi sur les salaires. Ce serait les deux réformes a minima, dont le but serait de doubler, voire tripler, les flux de palmyrs de l'État vers les citoyens. D'autres réformes pourraient être ajoutées pour compléter le dispositif, mais elles resteraient anecdotiques.


Ce serait la première partie du plan, pour augmenter les revenus des citoyens.


Pour favoriser la privatisation des entreprises publiques, la taxe sur les transactions de titres boursiers sera portée de 15% à 0%. Je ne conçois pas que l'État puisse empocher une plus-value supplémentaire à la vente de titres.

Par ailleurs, pour ne rien vous cacher, j'envisagerai également d'ajouter à notre dispositif législatif une loi permettant de taxer les citoyens qui disposent d'un certain montant sur leur compte bancaire et dont ils ne servent pas. Je sais bien que nombre d'entre vous ne seront pas franchement emballés à l'idée d'une telle taxation, mais il m'apparaît que si on double ou triple les revenus des citoyens, on double ou triple l'argent qui reste bloqué sur le compte de ceux qui ne dépensent rien, ce qui n'est pas acceptable".
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Arthur Duvalon le Ven 3 Juil 2015 - 11:53

Duvalon fut surpris des réponses fournis par Denfell. Avait il envie de pisser pour être si expéditif?



- Merci pour vos réponses. Cependant, vous admettrez que nous ne pouvons vous élire sur base d'intentions imprécises. "Votez pour moi et on rejouera au foot",

Rires dans les rangs du RAP

- c'est un peu pauvre pour convaincre cette assemblée.... Quand à cette idée de taxer les comptes bancaires des pryans...N'est-ce pas là une atteinte aux libertés de nos citoyens? Ne pensez vous pas que chacun à le droit d'être libre de faire ce qu'il veut de son argent? Ne craignez vous pas, en outre, une fuite de capitaux vers l'étranger?

avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Ven 3 Juil 2015 - 12:07

Mais...Mais qui était ce type qui tenait le micro avec lequel Denfell voulait répondre. Il avait une tête d'Arsgentyn. Sûrement un huissier un peu zêlé. Denfell lui fit signe de déguerpir et se mit à répondre, à nouveau, au chef de file RAP.

"Avec notre nouvelle Constitution, le rôle de cette Assemblée a changé. Le temps où un gouvernement imposait ses points de vue à une Assemblée qui n'était qu'une chambre d'enregistrement des décisions du pouvoir exécutif est révolu.
Si je rappelle ceci, c'est pour que chacun comprenne bien que je ne conçois pas le poste de Président du Conseil comme celui de Président de l'EcoDémocratie. Je ne conçois pas que le rôle du Président du Conseil soit de présenter un programme défini, carré et fermé, mais plutôt de travailler avec l'Assemblée pour travailler et affiner les projets du gouvernement. En somme, je pense que exécutif et législatif doivent avancer main dans la main.
De fait, je ne me vois pas vous dire, dès maintenant, que je propose qu'un ministre soit payé 2'500P§, qu'un Juge soit payé 3'000P§, etc. Non, je vous propose mes idées et, ensuite, nous discuterons des détails quand le moment du débat à proprement parlé sera arrivé.


Peut-être est-ce une conception particulière, mais, à part vous dire que c'est la mienne et que je compte procéder de la sorte, je ne pourrais guère plus argumenter.


Quant à la taxation des comptes bancaires, pour vous dire le fond de ma pensée, je ne pense pas que les citoyens aient le droit de faire TOUT ce qu'ils veulent avec leur argent. S'ils le réinjectent dans l'économie, je n'y trouve rien à redire. Par contre, si des dizaines de milliers de palmyrs dorment sur un compte en banque, cela me révolte. Le but ici n'est pas d'amasser le plus de palmyrs possible, il est de faire fonctionner notre économie.
Peut-être que la taxation est une idée dangereuse, illusoire et que d'autres options devraient être étudiées, comme réactiver les lois sur les transports ou instaurer une loi sur les biens de consommation obligeant les citoyens de posséder plus qu'un simple logement. Ce sont des pistes de réflexion, mais cette réflexion sera à mener, quoiqu'il arrive".
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Marc Tiverre le Ven 3 Juil 2015 - 19:10

Tiverre et son groupe à l'assemblée, le deuxième plus important, avaient écouté patiemment et silencieusement les débats, parfois musclés, parfois intéressants, parfois puériles, de leurs confrères. Une décision devait être prise, mais celle-ci était délicate : se poser en opposant à Denfell et ses partisans ou se ranger derrière lui. L'affronter ou négocier ... La décision était difficile à prendre. Non pas que Tiverre n'avait pas d'ambition ni se sentait pas en mesure de prendre de nouvelles responsabilités ... Mais était-ce opportun, pour sa carrière et pour Prya, de les prendre si tôt ?

"Certaines de vos aspirations, Monsieur Denfell, vont dans le bon sens. Je pense à vos idées pour l'université, la culture, le sport et le rôle que Prya doit avoir sur la scène internationale. Autant d'idées que j'ai évoquées dans mon manifeste politique et que, par conséquent, je partage. Sur l'économie ... Je reste partagé et dubitatif. Aussi, je vais me laisser un temps de réflexion à ce sujet."


Dernière édition par Marc Tiverre le Sam 4 Juil 2015 - 1:19, édité 1 fois
avatar
Marc Tiverre
Juge à la Cour Suprême

Messages : 947
Date d'inscription : 24/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Kurt Denfell le Ven 3 Juil 2015 - 19:35

Quand Kurt avait vu Marc Tiverre prendre la parole, il s'était attendu à devoir repartir sur une séance de questions/réponses tendues, vu que Tiverre avait été le seul à s'opposer sur le projet de la nouvelle Constitution. Mais il n'en fut rien. Aucune question...


De prime abord, cela rassura le candidat qui commençait à montrer quelques signes de fatigue après ces débats tendus. Puis, il comprit le sous-entendu qu'il y avait dans la déclaration de celui qui, avec son groupe, allait sûrement décider de l'élection. Peut-être voulait-il se présenter...En tout cas, s'il en avait le souhait, il devait le faire avant ce soir minuit...
avatar
Kurt Denfell

Messages : 322
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 42
Localisation : Siango

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature au poste de Président du Conseil

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum