Au siège de l'ADL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au siège de l'ADL

Message  Paul Pathyne le Lun 5 Déc 2016 - 16:52

Étienne Minnaud, secrétaire national de l'ADL, l'Alliance des Démocrates et des Libéraux, broyait du noir.

La liste qui représentait le parti à l'élection municipale avait terminé en dernière position et à peine plus d'un électeur sur dix avait voté pour elle. Pire, François de Horteuil n'avait pas accepté qu'un membre de l'ADL soit présent sur la liste du second tour. C'était un camouflet pour lui, mais il ne l'avait pas montré et avait tout de même appelé ses électeurs à voter pour la tête de liste du Parti de la Liberté, le PDL.

Il se savait sur un siège éjectable, d'autant que des oppositions commençaient déjà à naître au sein du parti. Rebecca Langlette, qui représentait l'aile droite du parti et qui avait jadis été Premier ministre en Francovie, avait des vues sur son poste. Elle lui reprochait son positionnement, trop centriste à son goût. Pour elle, il fallait mettre le braquet à droite. Son point de vue était partagé par beaucoup à l'ADL.


Une nouvelle contre-performance et il devrait subir les affres d'un congrès, où son leadership serait sérieusement remis en question...
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1727
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de l'ADL

Message  Paul Pathyne le Dim 26 Fév 2017 - 12:15

Au siège de l'ADL, il régnait comme une odeur de trahison.

Le Chancelier Minnaud était en train d'échouer à la Chancellerie, le peuple ne le suivait plus et le gouvernement était de plus en plus contesté. Il semblait même que la coalition hétéroclite avec la gauche et les écologistes ne tenait plus qu'à un fil.

La veille, après le premier tour de la municipale, la candidate du parti Rebecca Langlette avait appelé à voter pour le candidat conservateur, afin de battre le maire sortant, Yves Lefesbure, dont la jeune femme était une adversaire farouche. Pour elle, l'ADL devait s'éloigner du centre et se rapprocher des conservateurs.

Laurent Delplace, qui avait pris la tête de l'ADL lorsque Étienne Minnaud avait été nommé à la Chancellerie, partageait l'opinion de Rebecca. Pour lui, il n'y avait aucun doute : l'arrivée des merksistes sur l'échiquier politique aurait des conséquences à plus ou moins long terme. Cela allait provoquer une totale redistribution des cartes et on était à la veille d'un profond changement dans le paysage politique mézène.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1727
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de l'ADL

Message  Paul Pathyne le Ven 24 Mar 2017 - 10:31

Le lendemain de son départ de la Chancellerie, Étienne Minnaud avait repris sa place à la tête de l'ADL. Cependant, alors que la sénatoriale approchait, beaucoup craignaient que son mauvais bilan à la tête de l'exécutif mézène porte préjudice au parti et certains, parmi lesquels Rebecca Langlette, pensaient même que la meilleure chose à faire pour Minnaud était de laisser la direction du parti à quelqu'un d'autre.

Jusqu'à présent, l'ex-Chancelier avait toujours refusé de suivre les recommandations de ceux qui pour lui étaient des factieux et des semeurs de trouble. Mais aujourd'hui, de plus en plus de personnes venaient à lui pour lui dire leur inquiétude. Il promit de se pencher sérieusement sur la question très bientôt.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1727
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de l'ADL

Message  Paul Pathyne le Lun 27 Mar 2017 - 9:23

Une réunion entre les instances dirigeants de l'ADL s'était déroulée la veille au soir. Des décisions importantes furent prises au cours de cette réunion.

D'une part, Étienne Minnaud annonça qu'il renonçait à conserver la tête du parti et à mener la liste lors de la prochaine sénatoriale, ce qui fut accueilli par un grand soulagement.

Ensuite, afin de donner un nouvel élan au parti, il fut décidé de le rebaptiser Mézénas Uni. Cela n'était pas sans rappeler le parti Francovie Unie, le parti qui avait mené bien des batailles politiques par le passé en Francovie et que Rebecca Langlette avait mené à la victoire. Elle fut d'ailleurs nommée Première ministre à cette occasion. Cela réveillerait sans doute de bons souvenirs chez les militants et très logiquement, Rebecca Langlette, qui était une excellente oratrice, capable de rivaliser avec Peyranne, fut chargée de prendre la tête de la liste.

Un congrès serait organisé après l'élection et un nouveau dirigeant serait nommé à la tête du parti.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1727
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de l'ADL

Message  Paul Pathyne le Lun 27 Mar 2017 - 15:19

Au siège de Mézénas Uni, on était bien évidemment quelque peu déçu par le résultat de la Présidentielle pryanne. De Rouffec avait fait un score plus que moyen et il s'en était fallu de peu pour que son adversaire écolo-bobo soit élu dès le premier tour.

Une victoire de Grayfall risquait d'être contagieuse. La gauche mézène pouvait s'en retrouver renforcée.

L'élection de samedi et dimanche prochain allait sans doute être très difficile à gagner pour le parti de Rebecca Langlette et on comptait sur elle pour faire la différence. Elle allait devoir faire le show pour mobiliser les électeurs.
avatar
Paul Pathyne

Messages : 1727
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de l'ADL

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum