Session pryanne du parLEMent

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie Piréenne le Lun 9 Jan 2017 - 15:56

Les parLEMentaires Piréens se consultèrent un moment se levèrent d'un seul homme et dirent :

- Monsieur le président, nous exigeons des excuses de la part de monsieur Duvalon. Pour le moment nous décidons de quitter la cession, nous ne reviendrons que lorsque ce Monsieur aura présenté ses excuses. Nos bateau sont aussi solide que les vôtres, Monsieur, mais nos technologie étant plus poussées, il nous arrive d'avoir des avaries indépendantes de notre volonté.

Et d'un seul mouvement, ce fut l'ensemble des Piréens qui sorti de l'hémicycle.

Les commentaires dans le couloir allaient bon train...
"Faut le faire enfermer ce type! " ou bien "comment peut-on encore élire ce gars là ? " et encore "partout où iil passe il fout la merde ! "
avatar
Diplomatie Piréenne

Messages : 116
Date d'inscription : 09/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Arthur Duvalon le Lun 9 Jan 2017 - 16:07

Duvalon ouvrit de grands yeux.

- J'ai dit quoi????!!!
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1530
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  William Grayfall le Lun 9 Jan 2017 - 16:15

Beth Rave reprit la parole :

Eh bé à ce rythme, on est mal barré pour les budgets à venir. Je suis stupéfaite que nous perdions du temps sur un budget dont la période est révolu. Transformons le en budget du premier trimestre 2016. Les nations qui ont déja contribué n'aurait pas à le faire et libre aux autres de le faire.

Et si personne ne le souhaite, alors passons très vite au vote et n'en parlons plus. Nous aurons donc voté un budget d'un vieux 4è trimestre qui se transformera donc immédiatement en reliquat pour le budget 2017. Très intéressant. On devient aussi compliqué et bureaucratique que l'ONA. Attention iceberg en vue.
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Arthur Duvalon le Lun 9 Jan 2017 - 16:17

Duvalon bougonna en mangeant ses chips...


- Niam, miam....n'importe quoi...chomp chomp...n'y peut rien si leur barlu prend l'eau....miam chomp....80 000 megs pour ça...miam miam....trop cher...
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1530
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Marc Tiverre le Lun 9 Jan 2017 - 18:13

Quand 5 personnes quittent une pièce, l'impression de démonstration de force est ... quelconque, s'amuse Marc. Sans chercher à prendre part aux discussions sur le budget de fonctionnement, Marc fit parvenir une note au Président du ParLEMent afin d'ajouter à l'ordre du jour de la session la création d'un brevet commun à la LEM et aux nations participantes.


Dernière édition par Marc Tiverre le Lun 9 Jan 2017 - 19:18, édité 1 fois
avatar
Marc Tiverre
Juge à la Cour Suprême

Messages : 948
Date d'inscription : 24/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Skotinos le Lun 9 Jan 2017 - 19:05

Un écologiste skotinec qui n'étais pas encore intervenu dans le débat décida de déposer un premier projet d'amendement.


Elephenor Zariadris (PDEM - Skotinos) : - J'ai comme mes collègues pryans quelques doutes sur le respect des normes environnementales par le Lémuria et je trouve qu'il aurait été préférable de procéder à un appel d'offres pour l'acquisition d'un navire. par conséquent je propose l'amendement suivant au budget :


Proposition d'amendement n°1
L'achat d'un navire pour le siège est reporté à un prochain budget et les 10'000 Megs initialement prévus pour cela au budget sont réaffectés ainsi : 2000 Megs pour l'AELEM , 2000 Megs pour l'ACLEM, 2000 Megs pour l'ATLEM, 2000 Megs pour l'ASLEM et 2000 Megs pour l'AHLEM
avatar
Skotinos

Messages : 68
Date d'inscription : 02/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie krasslandaise le Mar 10 Jan 2017 - 1:16

L'un des Krasslandais n'appréciant pas l'amendement déposé par Zariadris décida de contre-attaquer.

Maximilian Graufelder
: - Reporter la décision sur l'achat du siège flottant de la LEM est une mauvaise idée kar ce sujet riske d'enkombrer les débats pendant des semaines alors k'on pourrait le règler rapidement une fois pour toutes pour une somme modike. je propose donk ke l'on achète au plus vite le Lemuria et que l'on puisse ainsi passer à autre chose. Voici donk mon projet d'amendement.


Proposition d'amendement n°2
Les fonds dévolus à l'achat du Lémuria dans le budget sont portés de 10'000 à 20'000 Megs ce ki permettra de payer l'achat en une fois. En contrepartie le budget de l'ACLEM est réduit de 40'000 à 30'000 Megs.


avatar
Diplomatie krasslandaise

Messages : 211
Date d'inscription : 20/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Skotinos le Mar 10 Jan 2017 - 1:31

Krokinos Patakes (ARF - Skotinos) : - Les parlementaires de l'ARF ne déposeront pas d'amendements.


Erginus Harpagos (RMS - Skotinos) : - Je ne déposerais pas d'amendement.

avatar
Skotinos

Messages : 68
Date d'inscription : 02/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie krasslandaise le Mar 10 Jan 2017 - 1:48

Les deux merksistes krasslandais du PMLK après s'être consultés décidèrent de soutenir le travail des camarades ouvriers des chantiers navals de Krassershaven d'autant plus que les chantiers navals avaient été nationalisés sous un précédent gouvernement dirigé par la merksiste Staub.


Erwin Krassberger (PMLK - Krassland) : - Le PMLK ne dépose pas d'amendements mais appelle à soutenir l'amendement Graufelder.

avatar
Diplomatie krasslandaise

Messages : 211
Date d'inscription : 20/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie krasslandaise le Mar 10 Jan 2017 - 2:44

Le président de l'assemblée reprit la parole.

Arnülf Bösemann : - pour répondre à madame Rave, oui, la décision de limiter le dépôt d'amendements aux députés des pays à jour avek leurs kotisations est une décision "Made in Bösemann" et je l'assume pleinement. Le parlement de la Ligue est une jeune institution qui vient à peine de se mettre en place. La charte ne dit pas grand chose à son sujet et le peu qu'elle est dit est ceci

6. Parlement de la Ligue

6.1 - Le Parlement de la Ligue est composé de cinq représentants par Etat-membre.
6.2 - Le mode de désignation des représentants au Parlement est laissé au libre choix de chaque pays membre.
6.3 - Le Parlement siège sur un navire en mer ou amarré à un port du pays assurant la présidence trimestrielle de la Ligue.

7. Budget

7.1 - La Ligue des Etats Modernes se dote d'un budget financé par les Etats-membres, grâce à une cotisation trimestrielle.
7.2 - Le montant de la cotisation trimestrielle est fixée par le Conseil de la Ligue.
7.3 - Le budget est géré par le Parlement de la Ligue des Etats Modernes.

Tout dans son fonktionnement reste a définir et cela se fera sans doute progressivement. Ayant été élu a la présidence de cette institution j'estime avoir été mandaté par les membres de cette assemblée pour organiser le fonktionnement de cette assemblée en l'abscence d'un règlement interieur.

Mais si mon aktion déplait a certains je leur donnerais l'okkasion de manifester leur mékontenentement kar je remettrais mon mandat en jeu a l'issue du vote sur le budget du 4e trimestre.

Monsieur Duvalon a proposé de sièger dans l'hémicycle de l'ASLEM mais ce n'est pas possible kar ce n'est pas konforme au point 6.3 de la Charte. Cette charte ke nos Etats ont ratifié stipule klairement ke le parlement doit sièger à bord d'un navire. D'où la nécessite de disposer d'un navire.

Maintenant pour en revenir au budget, est-ce ke kelk'un pourrait aller dans le kouloir demander aux Piréens s'ils komptent déposer des amendements ? Parce ke si ce n'est pas le kas on pourra passer direktement au vote des amendements proposés.

Bösemann konnaissant Duvalon tenait pour certain k'il n'irait pas s'excuser auprès des Piréens et ke ces derniers allaient donk probablement bouder pour un moment dans le kouloir. Il prit d'ailleurs des dispositions pour k'on dispose un ékran tv dans le kouloir afin ke les Piréens puissant tout de même suivre la session.

Il prit soin ensuite de répondre au message écrit de Tiverre en lui signalant que la mise en place d'un système de brevet avait déjà été évoquée comme projet de l'AELEM par Egon Dchweinwald lors de la session d'Aquaria et conseilla à Tiverre de se référer directement à l'AELEM à Krassershaven.
avatar
Diplomatie krasslandaise

Messages : 211
Date d'inscription : 20/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Arthur Duvalon le Mar 10 Jan 2017 - 10:28

- Sur ce point vous avez raison, le texte régissant cette institution ne dit rien. Ce texte est d'un vide abyssal. Et  c'est bien pour cela que j'avais mis en garde les nations signataires face au risque encouru par l'engagement d'un budget alors qu'aucune règle ne définit le contrôle de son occtroi ou de son emploi.

Conformément à l'amendement "Made in Böseman", je ne peux déposer d'amendement. Mais je voterai contre le texte proposé. Plus encore, j'appellerai le Président pryan, en ma qualité de ministre des affaires étrangères, à ne pas verser de participation à un budget qui ne sera employé que pour faire tourner l'industrie krasslandaise.

La LEM se transforme en farce et  le rejet de ma proposition de siéger ailleurs que sur un bateau n'a pas de sens. Siéger sur un bateau coute un pognon monstre et va nous couter encore plus cher quand vous serez parvenu à nous faire payer votre pédalo.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1530
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  William Grayfall le Mar 10 Jan 2017 - 10:47

Beth Rave n'en croyais pas ses oreilles, elle décida d'envoyer un message au président Grayfall pendant que Bosemann parlait :



Puis elle demanda la parole et reprit :

Merci d'avoir reprit les textes monsieur Bosemann, votre rôle n'existe même pas n'est pas défini et vous imposez des règles comme cela vous arrange ? Tous les parLEMentaires présents ont les même droits et les même statuts, tout le monde peut amender les textes et les budgets. Ce n'est pas à vous de fixer les règles. Et d'ailleurs si vous vouliez être logique, la session étant pryanne, la présidence de ce parLEMent devrait revenir à un parLEMentaire pryan. D'ailleurs je ne vous reconnais absolument pas ce titre qui est inutile dans cette assemblée.

Je remercie notre collègue Zariadris pour son amendement que je soutiens. Si la LEM doit faire des achats, c'est par des appels d'offres honnêtes et transparents. Pas par des pirouettes antidémocratique permettant au krasslandais de vendre leurs marchandises. Sinon la LEM n'a aucune raison d'être.



A peine avait t-elle fini que le président Pryan déboula en furie durant la session et prit la parole :

Je vais rapidement régler le problème du Lemuria ! Rien n'indique que le navire du parLEMent doit appartenir à la LEM directement ! En nous imposant d'acheter le navire krasslandais, c'est une offense faites aux états qui ont le droit de déléguer le navire qu'ils veulent ! Pourquoi d'ailleurs le lémuria et pas de celui des Piréens si nous devions faire une acquisition ? Je ne laisserais pas faire un tel hold-up démocratique sur le sol pryan !

J'ordonne donc la fin de la session sur le Lemuria, elle reprendra d'ici 30 minutes sur le fleuron de notre flotte, une frégate de secours de la Croix Verte actuellement au port de Kaora, à 100 mètres


La salle à manger du navire est en ce moment même aménagée pour recevoir la session du parLEMent.


Si le parLEMent vote l'achat du Lemuria, Prya ne versera pas sa contribution trimestrielle ce mois-ci encore. Je comptais la budgétiser pour un versement dès que le parLEMent m'aurait donné des garanties nous en sommes loin. Alors que j'étais LEMnosceptique j'ai travaillé à ce que nos représentants soit prêt et puisse travailler dès que possible au sein de ce parlement et vous souhaitez les priver de parole ? Il est hors de question qu'un représentant d'un état impose des règles aux autres états.

Merci donc de vous rendre sur le navire de la Croix Verte amarré à une centaine de mètres. Selon ce que les représentants voteront, l'état pryan fera l'acquisition d'un navire dédié d'ici 1 à deux semaines pour permettre de vous réunir dans des conditions plus confortables, je m'y engage !

Enfin avant de partir et de vous laissez vous diriger vers le navire de la Croix Verte, je donne 24h au Lemuria pour quitter le port de Kaora. Si ce n'est pas fait, le bateau sera recyclé en un phalus géant de métal qui naviguera pour faire le tour du continent nord et finir dans son arrière train Krasslandais.

Mesdames, messieurs les parLEMentaires, je vous souhaite une bonne session pryanne, un bar sera aussi mis à disposition durant la séance.


Grayfall reparti ensuite vers le palais présidentiel, il passa un coup de fil à plusieurs constructeurs de véhicules qui risquaient d'avoir du boulot dès le lendemain.
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  William Grayfall le Mar 10 Jan 2017 - 10:53

La tirade de Grayfall avait refroidi l'ambiance. Dans le cadre plus austère du navire de secours pryan, Beth Rave reprit la parole après que les parLEMentaires aient déménagé :

Comme je le disais je souhaite soutenir l'amendement de notre collègue Elephenor Zariadris qui stipule :

Proposition d'amendement n°1
L'achat d'un navire pour le siège est reporté à un prochain budget et les 10'000 Megs initialement prévus pour cela au budget sont réaffectés ainsi : 2000 Megs pour l'AELEM , 2000 Megs pour l'ACLEM, 2000 Megs pour l'ATLEM, 2000 Megs pour l'ASLEM et 2000 Megs pour l'AHLEM


C'est un amendement intéressant et juste, l'argent de la LEM, qui est l'argent des citoyens de la ligue, ne doit pas servir à notre confort et au service du fonctionnement de l'institution, mais à des budgets concrets de nos agences. C'est elles qui doivent travailler et nous faire des propositions que nous financerons ou non.
Et bien sur comme je l'ai dit les règles "made in bosemann" ne valent rien, donc chacun pourra s'exprimer, amender et voter les textes quel qu'ils soient.

Il reste aussi la solution la plus juste à mes yeux, transformer ce budget dont les délais est passé en premier budget de l'année. Les états ayant versés une contribution n'auraient pas à le faire et les autres pourront le faire. Car il est stupide de travailler un budget dont le temps est dépassé. C'est juste une manœuvre bureaucratique pour remplir les caisses de la LEM dont les projets sont encore bien flous.


Dernière édition par William Grayfall le Mar 10 Jan 2017 - 10:59, édité 1 fois
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Arthur Duvalon le Mar 10 Jan 2017 - 10:58

Duvalon assista à l'intervention du président Grayfall avec stupeur et étonnement.


- Eh ben...Il s'est vachement endurci depuis la dernière fois!

Duvalon se leva et pris le chemin du second navire. L'intervention du président pryan fut ferme, autoritaire, mais plein de bon sens.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1530
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  defortia le Mar 10 Jan 2017 - 11:27

Est-ce que les différentes Agences pourraient présenter les projets pour lesquelles elles auraient besoin d'un financement?
avatar
defortia

Messages : 629
Date d'inscription : 16/06/2015
Localisation : Tétaou, Fantispa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie krasslandaise le Mar 10 Jan 2017 - 15:06

Bösemann avait longuement hésité entre poursuivre la séance sur le Lemuria, rentrer à Neu Krassburg avec la délégation Krasslandaise ou se rendre sur le rafiot pryan. Il y avait eu une réunion entre les membres de la délégation krasslandaise au cours de laquelle l'întervention de Grayfall avait été jugée en des termes hautement injurieux. L'incident avait été reporté à Neu Krassburg tour à tour auprès de la ministre des affaires mikromondiales, du chancelier et de la présidente. Enfin après 4 heures d'hésitations la délégation krasslandaise avait fini par quitter le Lémuria pour se rendre sur le navire pryan. C'est un Arnülf Bösemann visiblement très remonté qui monta à la tribune après avoir jetté un regard dégoûté sur la sinistre cantine où les pryans avaient décidé de cantonner le parLEMent.


Arnulf Bösemann : - Mesdames et messieurs, le parLEMent est une institution internationale ki n'a pas d'ordres à recevoir des chefs d'Etat des Etats membres. Il est inakceptable ke le président pryan vienne ordonner koi ke ce soit à cette assemblée tout komme sont hautement inakceptables ses propos injurieux envers la Semi-Républik du Krassland. L'Etat pryan se révélant inkapable d'assumer ses obligations d'Etat hôte et ne pouvant assurer au ParLEMent des konditions de travail décentes je suis kontraint d'ajourner cette session. Konsidérant les menaces et insultes proférées par le président Grayfall, le Lémuria lèvera l'ankre dans deux heures et kittera les eaux territoriales pryannes... la délégation krasslandaise partira à son bord et ne retournera à Prya ke lorske le parLEMent sera en mesure de pouvoir travailler sereinement sans subir les menaces d'un Chef d'Etat kolerike malpoli et irresponsable ki veut profiter de son trimestre de présidence pour saborder la LEM.


Bösemann descendit de la tribune improvisée et quitta rapidement la salle puis le navire suivi par les 4 autres parlementaires krasslandais.
avatar
Diplomatie krasslandaise

Messages : 211
Date d'inscription : 20/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  William Grayfall le Mar 10 Jan 2017 - 15:34

Beth Rave prit la parole après Arnulf Boseman :

Quelle curiosité, vous tentez de nous refourguer votre rafiot en imposant vos propres règles quant à qui participe ou non aux discussions, et surtout sans émettre un appel d'offres ouvert aux partenaires de la LEM et vous faites les divas ?
En ce qui concerne le parLEMent, vous ne nous prendrez pas en otage, vous n'ajournez rien du tout, car vous n'avez pas plus de pouvoir qu'un autre parLEMentaire. Il n'existe aucun règlement et la fonction de président de cette assemblée n'existe pas.
Donc bon retour à vous, la porte reste ouverte à tous les parLEMentaires élus si vous souhaitez revenir.

Une nouvelle fois le parLEMent ne doit pas se plier aux règles d'un état, chaque représentant ici même ayant le même poids.

Je reprends donc la discussion sur le budget. Notre collègue nous a présenté l'état des lieux des finances et un budget pour le 4è trimestre 2016 qui est passé. Je propose la transformation suivante :

Proposition de budget LEM - 1er trimestre 2017

RECETTES
30'000 Megs de contribution du Krassland
30'000 Megs de contribution de Pirée
30'000 Megs de contribution du Skotinos
Total recettes : 90'000 Megs

DEPENSES
Megs versés au budget de l'AELEM
Megs versés au budget de l'ACLEM
Megs versés au budget de l'ATLEM

Total dépenses :  Megs

Considérant que rien n'as été dépensé, je propose que nous transformions ce budget en budget du premier trimestre 2017.
Nous intégrerons le fait que les cotisations du krassland, de Pirée et du Skotinos sont donc déja versés. Et en attendant de savoir si d'autres pays verseront leur contributions, je propose d'étudier les requêtes des différentes agences pour ce trimestre qui s'ouvre. cela nous permettra de savoir quelles orientations donner à ce budget et surtout permettra aux états non contributeurs à ce jour de savoir ou ira leur contribution.
L'ACLEM et L'ATLEM avaient semble t-il demandé de large subventions, pourraient-on connaitre leurs projets ? Puisque pour le moment seules ces agences avaient projetés des dépenses.

Durant cette session nous pourrions aussi travailler un règlement qui régira notre parLEMent, l'absence de toutes règles nous a montré que cela ouvre la porte à des règles "personnelles" et des dérives autoritaires sur l'utilisation des fonds de la LEM.
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Arthur Duvalon le Mar 10 Jan 2017 - 15:58

Et Duvalon d'ajouter tout bas avec un sourire d'enfant roi...


- C'est pas faute d'avoir prévenu...
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1530
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Marc Tiverre le Mar 10 Jan 2017 - 17:08

Ainsi font font font, les petites marionnettes ... ainsi font font font, trois petits tours et puis s'en vont, s'amusa Marc, lequel avait au moins eu une réponse quant aux brevets.
avatar
Marc Tiverre
Juge à la Cour Suprême

Messages : 948
Date d'inscription : 24/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie Francovare le Mar 10 Jan 2017 - 21:25

Les choses s'étaient fortement accélérées dans la journée.
Berloix était resté en retrait. Il ne comprenait pas pourquoi Boseman insistait tant sur la question du vote du 4e trimestre 2016 qui n'avait aucune logique. Si la vente du bateau était d'un interet financier certain, le Krassland se retrouvait à prendre de gros risques avec l'organisation alors que vraisemblablement un appel d'offre aurait fait gagner le Lémuria. Boseman, adepte du marché commun aurait du le comprendre. Il devait y avoir des choses derrière l’hémicycle dans les couloirs jouxtant le ParLEMent. Berloix n'était pas un spécialiste de géolopolitique et ne comprenait pas ce qui se passait.
Si le Krassland s'était mis en faute il n'avait pas non plus apprécié le coup d'état parlementaire de Grayfall qui telle une équipe de football profitait d'etre à domicile pour prendre un avantage certain dans les discussions.

Nicolas Alemanie, la socialiste elle fut soulagée de voir le départ de Boseman. Elle était sur le point de proposer une motion de censure à cause de son blocage de l'institution sur les amendements. Malgré tout le départ de Pirée puis du Krassland laissait un grand vide dans l'Assemblée. Est-ce qu'on se dirigeait vers un trimestre inactif ?

Cratère décida de réagir à sa manière et bizarrement c'était en se la jouant constructif (un peu) :


Bon, entre les piréens qui boudent et les krasslandais en fuite après leur tentative de fraude l'assemblée ne me parait plus vraiment réactive.
J'ai une question d'ailleurs. Avant de parler d'un budget "réaliste" désormais est-ce qu'on est certain d'avoir les 90 000 megs accessible ? Je veux dire les krasslandais risquent fort de ne pas vouloir subventionner ce trimestre finalement et donc je voulais savoir où se trouve l'argent sur EcoMicro ? Qui est gestionnaire de l'argent de la LEM ?
Si l'argent est accessible alors pas de problème mais si c'est entre les mains des amis de la Présidente de la Semi-Krasslandaise, j'ai bien peur que nous ayons plus de chance de trouver un cerveau à Noddia plutot que de revoir la couleur des gulbars.

En attendant votre réponse je vous propose vite fait, si tout le monde est d'accord, un règlement très simple et basique mais qui évitera à l'avenir la plupart des abus.


Règlement interne au ParLEMent




Titre I : Du Président du ParLEMent

Article 1 : Le ParLEMent est dirigé par un Président élu pour une durée 3 mois au début de chaque présidence tournante. L'election est majoritaire à deux tours.

Article 2 : Le Président du ParLEMent dirige les séances et les débats. Il peut déléguer ses pouvoirs à des vices-Président. Si une décision du Président est contestée par au moins 4 parLEMentaires, un vote est organisé pour trancher le litige.

Article 3 : Le Président peut etre destitué par une motion de censure votée à la majorité absolue des ParLEMentaires. Une motion de censure doit etre demandé par au moins 6 parLEMentaires pour déclencher la procédure. Si le Président est destitué une nouvelle election du est organisée pour lui succéder.

Titre II : De la procédure du vote

Article 4 : Tout vote portant sur un litige prévu à l'article 2, sur la motion de censure de l'article 3 ou sur l'election du Président de l'article 1 peut etre enclenché par n'importe lequel des ParLEMentaires quand ses conditions sont réunies.

Article 5 : Tout vote doit durer au moins 3 jours sauf si la majorité absolue est atteinte en faveur ou en défaveur de la proposition.

Titre III : Du Budget

Article 6 : Toute nation membre peut proposer des amendements sur le budget et les voter. Toute nation membre peut voter le budget final.

Article 7 : Seules les nations ayant cotisées peuvent recevoir des subventions de la LEM d'une façon ou d'une autre que ce soit par appel d'offre, directement par le ParLEMent ou par les agences.

Article 8 : Quand une nation cotisante a un déficit total, toute législature confondue, de plus de 40 000 megs par rapport à ses recettes issues de la LEM, elle est exemptée des cotisations suivantes jusqu'à revenir au seuil des 40 000 megs de déficit.



Pour ce règlement je permet ainsi à chaque ParLEMentaire de faire avancer les débats quand il n'y a pas de problème (lancement d'un vote logique car absence du Président). Je laisse un grand pouvoir d'interpretation au Président dans un soucis de simplicité mais avec des limites pour éviter les abus via le litige et la motion de censure. Je permet à tous de pouvoir voter tout en rappelant que seuls les nations cotisantes peuvent recevoir de l'argent.

Enfin l'article 8 est une reprise de la proposition pryanne qui vient limiter le déficit commercial avec la LEM. Ainsi dès qu'un pays aura un déficit de 40 000 euros au total il ne pourra plus perdre de l'argent. Il faudra donc que la LEM réagisse d'une façon ou d'une autre car un tel déficit n'est normalement pas acceptable et démontre une difficulté économique importante et en tant que partenaire nous devons nous entraider.
avatar
Diplomatie Francovare

Messages : 225
Date d'inscription : 10/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Marc Tiverre le Mar 10 Jan 2017 - 21:46

S'il ne restait plus grand monde au ParLEMent, la séance n'avait pas été entièrement ajournée. Les francovars avaient travaillé dans leur coin à un projet intéressant tandis que Krasslandais et Piréens avaient filé à l'anglaise. La LEM n'avait jamais semblé autant divisé qu'aujourd'hui. Aussi les représentants pryans issus du M2P, Marc Tiverre et Eglantine de Rouffec, prirent-ils pour la parole.

Marc Tiverre : J'invite chaleureusement mes compatriotes pryans à trouver une solution pour que la LEM puisse jouer le rôle auquel nous avons tous consenti par le passé. Si vous estimiez que Prya n'y a pas sa place, alors cette discussion aurait dû être portée au sein de notre parlement. Le fait que vous ayez voté il y a quelques jours une loi sur la désignation des représentants pryans me laisse pantois au regard de vos comportements.

Eglantine de Rouffec : Nous saluons le travail mené dans un si bref délai par la délégation francovare et souscrivons sans réserve à la proposition de règlement portée par eux.
avatar
Marc Tiverre
Juge à la Cour Suprême

Messages : 948
Date d'inscription : 24/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  William Grayfall le Mer 11 Jan 2017 - 9:26

De bon matin en arrivant à la session du parLEMent les parlementaires purent constater que le lieu avait une nouvelle fois changé. Afin de se conformer à la charte de la LEM et assurer le confort des parLEMentaires l'état pryan avait fait livrer depuis la chanasia un yacht de luxe dédié à la session du parLEMent.


Un point d'honneur avait été mis à choisir un bateau avec des lieux de vie agréables et confortables pour les parLEMentaires.
 



Beth Rave prit la parole :
Elle se demandait ou était passé Marc Tiverre jusque là avoir de telles œillères.

Laissons la politique nationale à notre parlement et concentrons nous sur les thèmes de la LEM. Je salue la proposition de nos collègues Francovars. Voila exactement le genre de mesure que le parLEMent aurait du voter avant l'étude d'un budget et le lancement du parLEMent. J'aurais néanmoins une question à poser sur l'article 8 : pourquoi 40'000 megs ? Ne vaut -il pas mieux considéré que dès lors qu'un état se voit en déficit du montant de sa dernière cotisation, il soit alors exempté d'en verser au prochain trimestre ?
D'autant que le montant des cotisations pourra varier si le parLEMent le décide.

Vous posez aussi la question de l'accessibilité de l'argent, si les Krasslandais bloquent ce trimestre en ne siégeant plus et en bloquant les fonds versés par ses partenaires, il faudra alors revoir la gestion de l'argent. En effet si un état parce qu'il n'est pas d'accord avec le parLEMent bloque la ligue, nous devons alors réfléchir à la gestion de l'argent et envisager un mode de gestion différents ou obligeant un état à transférer la gestion aux états. Le problème pourra d'ailleurs être soulevé dans le cas d'un état en sommeil qui n'aurait pas transmis les fonds. Cela étant malgré les divergences au sein de cette assemblée, je ne pense pas que les élus Krasslandais bloqueront les finances de ce trimestre, l'intervention du président Grayfall fut maladroite mais les tords sont partagés et le fait que l'état pryan ait pris des dispositions cette nuit pour le confort des parLEMentaires est un signe de bonne foi pour un retour au calme et de nos collègues Krasslandais.
avatar
William Grayfall
Mémoire de Prya

Messages : 830
Date d'inscription : 23/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Arthur Duvalon le Mer 11 Jan 2017 - 10:55

Duvalon qui était encore en plein p'tit dej' demanda la parole.

- Je salue la proposition francovare. J'aimerais demander quelques précisions à ce sujet :

Article 7 : Seules les nations ayant cotisées peuvent recevoir des subventions de la LEM d'une façon ou d'une autre que ce soit par appel d'offre, directement par le ParLEMent ou par les agences.

Mmmh, je ne suis pas certain de comprendre. Ce ne sont pas les nations qui reçoivent des "subventions" de la LEM. Mais ce sont les agences qui se voient accordés du budget par la LEM. Peut-être faudrait il revoir cet article car il implique un changement d'importance dans les objectifs de la LEM en l'état.

Article 8 : Quand une nation cotisante a un déficit total, toute législature confondue, de plus de 40 000 megs par rapport à ses recettes issues de la LEM, elle est exemptée des cotisations suivantes jusqu'à revenir au seuil des 40 000 megs de déficit.

Je ne comprends pas non plus cette notion de déficit. Les nations abondent au budget de la LEM. Le parLEMent vote un budget qui alloue de l'argent aux agences. Les agences, par appel d'offre, dépensent leur budget comme bon leur semble. Si on suit ce raisonnement, les nations ne gagneront jamais d'argent. Ce sont les entreprises répondant aux appels d'offre qui gagnent de l'argent. Il n'y a donc pas de notion de déficit d'une nation par rapport à des recettes issues de la LEM.

Cependant, je pense comprendre ce que nos amis francovare veulent dire. Il s'agirait d'une limite entre ce qu'une nation verse en budget, et ce que des entreprises de cette nation gagne via des contrats conclus avec la LEM. Pour moi, cela se rapproche très fortement de la petite manipulation krasslandaise pour nous vendre leur pédalo. Si nous voulons une coopération économique, elle se doit d'être libérale sinon nous ne nous en sortirons pas. Je crois que les articles 7 et 8 sont à revoir complètement.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1530
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie scanthéloise le Mer 11 Jan 2017 - 12:40

La délégation scanthéloise arriva. Elle prit en cours de route les discussions. Shivana Pal excusa son pays pour n'avoir pas encore versé l'argent et apporta des réponse quant aux modalités de versement. Le DSHAE Sol Her le ferait dès que possible. Pal prit la parole encore pour soutenir l'Amendement francovare au nom de la LS.
avatar
Diplomatie scanthéloise

Messages : 84
Date d'inscription : 11/01/2017
Age : 16
Localisation : CSH

Voir le profil de l'utilisateur http://www.scanthel.net/wiki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Diplomatie Francovare le Mer 11 Jan 2017 - 20:07

Cratère répondit aux différentes interrogations venant notamment de la délégation pryanne via Duvalon et Beth Rave :

Concernant l'article 7 Monsieur Duvalon je pensais que le ParLEMent pouvait lui meme dépenser de l'argent via des projets qui ne seraient pas de la compétence d'une agence comme par l'exemple l'achat d'un bateau commun meme si ce n'est plus d'actualité ou encore le choix d'une rémunération pour les ParLEMentaire (tousse).

Sur l'article 8 monsieur Duvalon et Madame Rave je ne vous cache pas que j'ai choisi le montant au hasard.

Cratère n'était pas spécialiste en économie.


L'article est peut etre mal formulé mais oui monsieur Duvalon a compris qu'il s'agissait d'une reprise des idées de madame Rave.
En tout cas si un tel système est mis en place je pense qu'il faut que cela soit sur un montant prédéfini et non pas sur un eventuel dépassement de la cotisation d'un état car ce sera plus difficile de s'adapter.

La question d'une corrélation entre cotisation et retour économique équivalent avait été posée par les Grayfallistes. Elle allait surement divisée les ParLEMentaires selon leur position politique et non sur leur nationalité ce qui risquait de changer le rapport de force.
Du coté francovar, Cratère bien qu'étant de droite était membre du courant dit traditionnaliste ce qui le plaçait dans un équilibre précaire entre conservatisme, libéralisme économique et souverainisme. Il était donc assez favorable à une règle mais avec un montant assez haut d'où sa proposition d'amendement.
Nicole Alémanie, socialiste se rapprochait totalement de la position de Rave avec qui elle souhaitait faire front commun au sein d'un meme groupe parlementaire.
Berloix lui avait des idées plus libérales se rapprochant ainsi de Duvalon et pensait notamment que le système allait etre une usine à gaz que seuls des partisans du smog krasslandais pouvaient apprécier.
avatar
Diplomatie Francovare

Messages : 225
Date d'inscription : 10/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Session pryanne du parLEMent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum