Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Arthur Duvalon le Lun 9 Jan 2017 - 14:42

Arthur se pointa au ministère des affaires étrangères. Le bâtiment était le premier sur l'Avenue de la République en venant du Palais Présidentiel. Il faisait face au ministère de l'économie et était doté d'un petit jardin arboré. Rien à voir avec le faste du palais présidentiel, mais il faudrait s'en contenter. Arthur entra dans le bâtiment et rencontra Bernadette, secrétaire en chef des lieux.

- C'est pas vrai, ils ont eu un prix de gros ou quoi?!

Pensa tout bas le nouveau ministre...

- Bon .... Bonjour Bernadette, je suis le nouveau ministre, euh...Pourriez vous m'indiquer mon bureau s'il vous plait, j'aimerais me mettre au travail le plus rapidement possible.

La secrétaire conduit Duvalon dans un vaste bureau et lui apporta quelques fournitues. Duvalon prit place dans le fauteuil qui grinça sous les fesses du ministre.

- Pffffff...Ce n'est pas le luxe ici hein...Mais bon, Grayfall a dit qu'on pouvait demander des moyens, alors on va en demander. Voyons, voyons de quoi disposons nous....Alors 3 voitures Oren Izotope..Ah oui, je m'en souviens, c'est moi qui les ai refourguées....Bon et les avions ils sont où?

Duvalon décrocha son téléphone.

- Bernadette? Oui mon petit...Dites moi, nous n'avons pas d'avion aux affaires étrangères?
- ...
- Comment ça les avions de la présidence? Mais on va se marcher dessus??!!!!!
- ...
- Ah...Bon....Bon bon...Merci Bernadette...
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1529
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Arthur Duvalon le Mar 14 Fév 2017 - 11:58

- Monsieur le Ministre, c'est un honneur que de vous recevoir ici. La dernière visite d'un ministre zozo à ... euh zollernois, mande pardon, à Prya doit remonter aux calendes skotinecques. Je vous sers quelque chose?

Duvalon se leva et avec un grand sourire entrouvrit la porte de son bureau. Il passa la tête au travers de la petite ouverture et hurla.

- GERMAAAAAAAAAINE, où est le minibar du ministre?
- Heiiiin? Il n'y a pas de minibar Monsieur le Ministre, je ...
- Pas de minibar?
- Non Monsieur le Ministre et je dois...
- PAS DE MINIBAR?
- Non Monsieur le Ministre, mais on doit...
- Mais on est pas en Edoran ici, bar à tapas!!!!! (Le MAE a certainement voulu dire "Bordel à culs", ce qui, à Prya, est sensiblement la même chose qu'un bar à tapas, ndlr)
- Mais je....

Duvalon claqua la porte.

"BWAAAAAAHOOOUM"
. Un petit cadre représentant un dahu coiffé en brosse se péta la gueule. "Blong".

Souriant à ses hôtes, Duvalon précisa.

- On va arranger cela.

Le prya décrocha son téléphone.

- Helmut?
- ...
- Ouais, non je m'en fou, écoute moi...
- ...
- Oui, ouais, mais écoute moi Helmut...
- ...
- HELMUT!! JE M'EN COGNE QUE TU AIS VOULU BRANCHER LE SUPERCOMPRESSEUR HYPERMETRIQUE A FOUTRASSE INVERSEE SUR LE FILTRE DE LA PISCINE JE....T'as bousillé la piscine?
- ...
- Helmut, si je ne peux pas me baigner en rentrant ce soir, je demande ton affectation comme ambassadeur pryan à Nädur. Ok? Bon écoute moi. Tu ramènes ton gros dargeot au MAE en vitesse, et tu prends avec toi des boutanches...Plein de boutanches, de l'Ydel, hors d'âge, quelques vodkokos bien frais pour le folklore, des côtes de Palatar, 10 ans minimum et quelques bouteilles du domaine d'Amédéa, grouille. Et sapes toi, j'ai du gratin la.

Il raccrocha.


- Bien, ça vient ça vient. Que disions nous? Ah oui, le Zollernberg...Vous connaissez? Très beau pays. Je disais donc que.

En moins de temps qu'il n'en faut à Julius Müller pour vider la moitié du Conseil Permanent de l'ONA, Helmut von Kromperen, fidèle aide de camp d'Arthur Duvalon, rassembla les précieux flacons et fit une entrée pétaradante dans le bureau du Ministre.

- Salut les gueux, j'amène la picole!

Helmut baisse les yeux sur les prestigieux invités du ministre, fronça les sourcils et virgula une louffe pour les accueillir.


- 'Mande pardon, j'vous avais pô vu. Helmut von Kromperen, J'rempile des sevisses pour le Chef là.

Arthur coupa la parole du gros et se saisit des flacons.

- Merci Helmut....C'est qu'il fait chaud à Prya.

Arthur déposa les bouteilles à côté du bureau et repris place dans son fauteuil.

- Bref, nous n'étions pas prévenu de votre visite..Enfin si...Enfin non, bah je ne sais plus. Mais c'est avec plaisir que nous vous accueillons. Vous êtes ici chez vous. Je vous prie d'excuser Monsieur le Président Grayfall mais il est actuellement retenu au sommet de la LEM. Et bon...Il parait qu'il y a une queue pas possible devant son bureau au palais, c'est pour cela que je vous reçois au Ministère des Affaires Etrangères.

Ce faisant, Helmut entrepris de servir des rafraichissements à la délégation zollernoise et cru bon d'intervenir :
- Alors...Fait chaud chez nous hein, du coup, comme que vous devez sacrément suinter dans vos unifermes de cuir, je vous a mis un godet de chaque. M'en direz des nouvelles. Commencez par le Vodkoko pour désathleter, pis les pinards, et enfin l'Ydel pour finir et bien assouplir la langue. Allez-y hein j'ai de la réserve dans le camion en bas.

Duvalon reprit :

- Peut-être pourriez vous m'en dire d'avantage sur le but de votre visite? Nous pourrions en effet normaliser nos relations par signature d'un traité commun mais....J'ai bon espoir que nous allions plus loin. Peut être pourrions nous collaborer plus étroitement sur la scène diplomatique. Je sais que vous avez malheureusement quitté l'ONA et je dois dire que je commence à croire que vous avez fait le bon choix, avez vous songé à y revenir? J'ai quelques idées en tête...






_________________
Ministre des Affaires Etrangères (Gouvernement Grayfall)
Gouverneur de Siango
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1529
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Zollernberg le Mar 14 Fév 2017 - 23:03

Le Premier Ministre fut introduit dans le bureau du ministre des affaires étrangères de manière tout à fait informelle, ce dernier évoluant en claquette. Il faut dire que le Zollernois faisait tache engoncé dans son costume trois pièce. Son teint nordique semblait éprouver le soleil pryan.

- Excellence, je vous remercie de recevoir la délégation zollernoise. Nous souhaitons mettre sur pied un traité de reconnaissance mutuelle afin de préparer le cadre juridique nécessaire à des partenariats futurs. Puis-je vous soumettre le projet suivant :

Traité de reconnaissance mutuelle entre la République de Prya et le Grand-Duché de Zollernberg

Titre I - De la reconnaissance mutuelle

Article 1 : Les Hautes-Parties contractantes reconnaissent mutuellement la légitimité des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires de chacune d'entre-elles.

Article 2 : Les Hautes-Parties contractantes établissent entre elles des relations diplomatiques telles que décrites dans le présent traité.

Article 3 : Chacune des Hautes-Parties contractantes peut établir sur le territoire de l'autre, une ambassade permanente faisant office d'intermédiaire privilégié entre les deux parties et de représentation de l'autorité gouvernementale respective à chacune des parties. Les Hautes-Parties contractantes jouissent de l'immunité diplomatique garantie par les usages internationaux.

Titre II - De la reconnaissance des frontières

Article 4: Les Hautes-Parties contractantes reconnaissent mutuellement leurs frontières respectives.

Titre III - Des engagements réciproques

Article 5 : Les Hautes-Parties contractantes s'engagent à mener des actions communes en vue d'une meilleure coopération entre les deux nations, par voie de protocole d'application a posteriori annexés au présent traité ou dans le cadre de politiques interministérielles communes.

Section I - Des Transports et du Commerce

Article 6 : Les Hautes-Parties contractantes permettent l'ouverture de lignes aériennes entre leurs deux pays respectifs.

Article 7 : Les Hautes-Parties contractantes autorisent des rotations d'avions ou de véhicules aériens entre leurs aéroports respectifs.

Article 8 : Les compagnies de transport aérien doivent être immatriculées dans leurs pays respectifs.

Article 9 : Les Hautes-Parties contractantes permettent l'ouverture de leurs espaces maritimes et de leurs ports respectifs aux navires de commerce et de plaisance immatriculé dans les pays contractant le présent accord. Ils permettent l'établissement de liaison maritime permanente entre les deux pays.

Section II - De l'Éducation

Article 10 : Les Hautes-Parties contractantes permettent à leurs étudiants respectifs d'étudier pour une durée limitée entre 1 mois et 12 mois dans une de leurs universités respectives.

Article 11 : Si des frais d'écolage existent, chaque étudiant continue de les payer dans son propre pays lors de son séjour universitaire à l'étranger.

Section III - De l'Audiovisuel et des Médias

Article 12 : Les Hautes-Parties contractantes permettent la diffusion libre de leurs programmes audiovisuels (télévision et radio) si leur technologies respectives le permets, et médias écrits (presse) dans leurs pays respectifs, cela dans les limités fixées par leur législation respective.

Section IV - De la Justice

Article 13 : Si l'Autorité Judiciaire de l'une des Haute-Parties contractantes demande l'extradition de criminels reconnus coupables par sa juridiction, alors l'extradition est exécutée sans délai après réception, si l'étude de la motivation par l'autre Haute-Partie contractante est jugée recevable.

Article 14 : L'Article précédent est nul et non-avenu dans le cas unique où l'une des Hautes-Parties contractantes n'extrade pas ses propres ressortissants.

Titre IV - De l'application présent Traité

Article 15 : Dès qu'une des Hautes-Parties contractantes ratifie le présent traité conformément à ses règles institutionnelles, elle le signifie à l'autre partie.

Article 16 : Le présent traité entre en vigueur et lie les Hautes-Parties contractantes à compter de sa ratification par les deux parties, conformément à leurs règles institutionnelles respectives.

Article 17 : Entre sa signature et son entrée en vigueur, le présent traité est appliqué par les Hautes-Parties contractantes à titre d'anticipation.

Article 18 : Une des Hautes-Parties contractantes peut rompre ce traité en posant, par voie diplomatique, un préavis de 15 jours.


Pour la République de Prya, M. Arthur Duvalon, Ministre des affaires étrangères

Pour le Grand-Duché de Zollernberg, Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, Premier Ministre de S.A.R.

Signé à Kaora, le xx-xx-2017
Et ratifié par [institution ratifiante] le xx-xx-2017

avatar
Zollernberg

Messages : 23
Date d'inscription : 06/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Arthur Duvalon le Jeu 16 Fév 2017 - 16:28

Arthur leva un sourcil

- Ah c'est tout? Allons-y pour la lecture.

* Encore un cul-serré*, se dit le pryan

Arthur lut l'intégralité de la proposition de traité. C'était quand même vachement mieux branlé que le traité de reconnaissance ostarien qui venait d'être ratifié par le parlement. Le texte était complet et permettait d'entrevoir des pistes de collaborations inédites.

- Euh...Bon, il va certainement nous falloir procéder à quelques aménagements de notre unique aéroport pour recevoir vos suppositoires volants, mais on va se débrouiller. Quelque chose m'interpelle cependant. Le texte fait état de la reconnaissance des frontières de chaque état. Si cette mention est parfaitement légitime, j'aimerais connaître votre position actuel sur le Krassland oriental.

Le PM zollernois ne savait certainement pas que Duvalon était lui même krasslandais en plus d'être pryan. Le sujet revêtait une importante inattendue.

- En l'état, un tel texte aurait toutes les chances de passer au parlement car la majorité des pryans se tape de cette histoire que de son premier étron. Maaaaais, il susbsiste quelques éléments vachards dans notre population qui nous feront remarquer que nous soutenons le Krassland à l'ONA dans sa démarche de récupération de ses terres. L'ONA, moi, vous savez ce que j'en pense.

A cette mention, Duvalon ouvrir la fenêtre du bureau et balança un énorme glaviot qui termina sa course dans les cheveux d'un jardinier qui arrosait des fleurs en contrebas.

- Par contre, et puisque vous entamez une tournée diplomatique...Et puisque le Zollernberg s'est engagée dans une remarquable politique d'ouverture au sud, je me demandais si votre position pouvait être infléchie. Dans le cas contraire, il nous faudrait trouver une autre formulation de l'article 4 de ce traité. Je ne peux pas risquer de me mettre à dos l'Assemblée ainsi que nos amis krasslandais en signant ces lignes sans les considérer. Ceci étant dit, je ne pense pas que ce sujet doit représenter un frein au rapprochement de nos deux pays. Et si le Zollernberg sait faire un pas vers nos diplomaties sur ce point, nous saurons, nous pryans, en reconnaître l'importance et la saluer d'un geste symbolique...Je ne sais pas moi...On peut imaginer sanctuariser un lieu de culte zoorthodoxe quelque part dans le pays..Enfin, on trouvera.

_________________
Ministre des Affaires Etrangères (Gouvernement Grayfall)
Gouverneur de Siango
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1529
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Zollernberg le Ven 17 Fév 2017 - 0:52

Le Premier Ministre zollernois n'avait pas placé l'article 4 de manière anodine dans le traité. Pour autant, le Baron de Lezingham savait que l'ouverture valait mieux que l'opposition frontale.

- Excellence, le Wasserland occidental est un territoire zollernois. Telle est la position invariable du Zollernberg depuis toujours. La reconnaissance des prétentions krasslandaises sur le Wasserland occidental est votre droit souverain. Toutefois, je crois que la querelle entre le Krassland et le Zollernberg ne doit pas détériorer les relations de partenariats et d'amitié que nous souhaitons entretenir avec la République de Prya, c'est pourquoi, je suis favorable à une révision de l'article 4.

La formulation suivante "reconnaissent leurs frontières internationalement reconnues" nous reviendrait à reconnaître implicitement l'effet de la résolution 2016-07. Elle n'est donc pas satisfaisante. C'est pourquoi je vous propose la formulation suivante : Les Hautes parties contractantes s'engagent à respecter leur intégrité territoriale". Le principe de l'article 4 est maintenu sans trancher la question des frontières, l'engagement n'est pas compromettant pour Prya, puisqu'elle ne possède pas d'armée.

La proposition d'un sanctuaire zorthodoxe n'était pas passé dans l'oreille d'un sourd, quand bien même le ministre approchait de ses quatre-vingt ans. Bien que cela concernât le gouvernement de l'Eglize, en perte de vitesse dans le Sud, le gouvernement zollernois, soutien de l'autel, voyait cette proposition d'un très bon œil.

- Il est vrai que le Zollernberg verrait d'un très bon œil la création d'un sanctuaire zorthodoxe dans votre pays. Peut-être pourrons-nous annexer cette disposition au traité ?
avatar
Zollernberg

Messages : 23
Date d'inscription : 06/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Arthur Duvalon le Lun 20 Fév 2017 - 16:41

Duvalon réfléchissait. Après tout, la formulation était assez vague pour qu'elle puisse être discuté en cas de litige. Et tant qu'il y a discussion, il n'y a pas de guerre.

- La formulation me convient. Evidemment, tout cela sera débattue au parlement qui aura la responsabilité de ratifier la version finale du texte. Concernant ce...sanctuaire, oui nous pouvons annexer cela. Voulez vous discuter de ce point maintenant ou plus tard? Je dois dire que je connais assez peu les coutumes zollernoises. Il faut bien l'avouer, pryan et zollernois se connaissent assez peu. On pourrait également envisager l'ouverture d'un bureau d'informations pryan ou d'un pavillon pryan au Zollernberg. On y trouverait des informations touristiques par exemple à destination de la population zollernoise désireuse de visiter Prya.

Tout en parlant, Arthur signa le projet de traité et le tendit à son homologue. Une fois contre-signé, le texte fut transmis à un huissier pour son dépôt devant l'Assemblée pryanne.

Traité de reconnaissance mutuelle entre la République de Prya et le Grand-Duché de Zollernberg

Titre I - De la reconnaissance mutuelle

Article 1 : Les Hautes-Parties contractantes reconnaissent mutuellement la légitimité des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires de chacune d'entre-elles.

Article 2 : Les Hautes-Parties contractantes établissent entre elles des relations diplomatiques telles que décrites dans le présent traité.

Article 3 : Chacune des Hautes-Parties contractantes peut établir sur le territoire de l'autre, une ambassade permanente faisant office d'intermédiaire privilégié entre les deux parties et de représentation de l'autorité gouvernementale respective à chacune des parties. Les Hautes-Parties contractantes jouissent de l'immunité diplomatique garantie par les usages internationaux.

Titre II - De la reconnaissance des frontières

Article 4: Les Hautes parties contractantes s'engagent à respecter leur intégrité territoriale.

Titre III - Des engagements réciproques

Article 5 : Les Hautes-Parties contractantes s'engagent à mener des actions communes en vue d'une meilleure coopération entre les deux nations, par voie de protocole d'application a posteriori annexés au présent traité ou dans le cadre de politiques interministérielles communes.

Section I - Des Transports et du Commerce

Article 6 : Les Hautes-Parties contractantes permettent l'ouverture de lignes aériennes entre leurs deux pays respectifs.

Article 7 : Les Hautes-Parties contractantes autorisent des rotations d'avions ou de véhicules aériens entre leurs aéroports respectifs.

Article 8 : Les compagnies de transport aérien doivent être immatriculées dans leurs pays respectifs.

Article 9 : Les Hautes-Parties contractantes permettent l'ouverture de leurs espaces maritimes et de leurs ports respectifs aux navires de commerce et de plaisance immatriculé dans les pays contractant le présent accord. Ils permettent l'établissement de liaison maritime permanente entre les deux pays.

Section II - De l'Éducation

Article 10 : Les Hautes-Parties contractantes permettent à leurs étudiants respectifs d'étudier pour une durée limitée entre 1 mois et 12 mois dans une de leurs universités respectives.

Article 11 : Si des frais d'écolage existent, chaque étudiant continue de les payer dans son propre pays lors de son séjour universitaire à l'étranger.

Section III - De l'Audiovisuel et des Médias

Article 12 : Les Hautes-Parties contractantes permettent la diffusion libre de leurs programmes audiovisuels (télévision et radio) si leur technologies respectives le permets, et médias écrits (presse) dans leurs pays respectifs, cela dans les limités fixées par leur législation respective.

Section IV - De la Justice

Article 13 : Si l'Autorité Judiciaire de l'une des Haute-Parties contractantes demande l'extradition de criminels reconnus coupables par sa juridiction, alors l'extradition est exécutée sans délai après réception, si l'étude de la motivation par l'autre Haute-Partie contractante est jugée recevable.

Article 14 : L'Article précédent est nul et non-avenu dans le cas unique où l'une des Hautes-Parties contractantes n'extrade pas ses propres ressortissants.

Titre IV - De l'application présent Traité

Article 15 : Dès qu'une des Hautes-Parties contractantes ratifie le présent traité conformément à ses règles institutionnelles, elle le signifie à l'autre partie.

Article 16 : Le présent traité entre en vigueur et lie les Hautes-Parties contractantes à compter de sa ratification par les deux parties, conformément à leurs règles institutionnelles respectives.

Article 17 : Entre sa signature et son entrée en vigueur, le présent traité est appliqué par les Hautes-Parties contractantes à titre d'anticipation.

Article 18 : Une des Hautes-Parties contractantes peut rompre ce traité en posant, par voie diplomatique, un préavis de 15 jours.


Pour la République de Prya, M. Arthur Duvalon, Ministre des affaires étrangères

Pour le Grand-Duché de Zollernberg, Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, Premier Ministre de S.A.R.

Signé à Kaora, le 20-02-017
Et ratifié par [institution ratifiante] le xx-xx-2017

_________________
Ministre des Affaires Etrangères (Gouvernement Grayfall)
Gouverneur de Siango
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1529
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Zollernberg le Mer 22 Fév 2017 - 0:19

Le Premier Ministre fut heureux d'apprendre que son homologue acceptait de signer le traité.

- Je vous remercie, nous deux pays ferons de grandes choses ensemble... Je crois que le Grand-Duché ne peut qu'encourager la diffusion d'information sur Prya à travers le Zollernberg. Vous pourriez tout à fait ouvrir un institut culturel Pryan à Wilhelstaufen et nous ouvririons un institut culturel zollernois à Kaora. Êtes-vous d'accord ?

Voyant que la question du sanctuaire embarrassait le Pryan, et se rappelant la complexité juridique d'une telle affaire relevant du Bienheureux-Siège, alors que le Concordat n'avait plus cour, le Premier Ministre satisfait d'avoir obtenu un accord et plus intéressé par les questions de coopération culturelle épargna la question à son interlocuteur en amendant la demande.


- Peut-être pourrions nous simplement envisager la cession d'un terrain à l'ambassade, avec le privilège de l'extraterritorialité, afin que mon gouvernement puisse y faire édifier une église pour les membres de sa délégation, les Pryans et les Zollernois de passage ?
avatar
Zollernberg

Messages : 23
Date d'inscription : 06/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Arthur Duvalon le Mer 22 Fév 2017 - 14:33

- Je suis absolument d'accord. C'est une idée lumineuse. Pour ce qui est de l'église...

Arthur se gratta la tête. Les cultes étaient très peu représentés à Prya. Les pryans avaient toujours considéraient qu'il y avait trois lettres de trop dans le mot et n'y prêtaient guère attention.

- Je pense que le principe d'édifier une église en l'honneur d'un culte zollernois...ou autre...ne devrait poser aucun problème. Par contre, je dois dire que les aspects pratiques m'échappent pour le moment. C'est quelque chose...d'inédit chez nous. Je vais en parler avec le Président pryan pour connaitre sa position et je vous propose de revenir vers vous pour vous communiquer sa pensée.

_________________
Ministre des Affaires Etrangères (Gouvernement Grayfall)
Gouverneur de Siango
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1529
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Marc Tiverre le Dim 5 Mar 2017 - 23:11

La réouverture des frontières yssoises posait la question du Traité de Yérushalaym et de sa validité. Le M2P sollicita directement le Ministre des Affaires Etrangères afin de savoir si le traité demeurait en vigueur et, dans l'affirmative, s'il acceptait qu'un ambassadeur soit élu dans les rangs du M2P.
avatar
Marc Tiverre
Juge à la Cour Suprême

Messages : 948
Date d'inscription : 24/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  defortia le Jeu 29 Juin 2017 - 14:42

Un communiqué arriva sur le bureau de Duvalon:
Le Président de Fortia se rendra en CSH demain et après-demain d'où il s'envolera vers le Skotinos pour le Sommet des Chefs d'Etat de la LEM.
Il vous invite à le rejoindre en Skotinos pour le Sommet.
Dans le même temps, le Président souhaiterait connaitre les pays où nous n'avons actuellement pas d'ambassadeurs actifs afin d'en envoyer de nouveau si nécessaire.

Le secrétariat de la Présidence
avatar
defortia

Messages : 628
Date d'inscription : 16/06/2015
Localisation : Tétaou, Fantispa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Arthur Duvalon le Lun 3 Juil 2017 - 16:48

C'est un Duvalon tout bronzé qui réintégrait son burlingue en se grattant les couilles après avoir pris quelques jours de vacances. Arthur pris connaissance du programme présidentiel et soupira.

- Pffffff...Comme si j'avais que cela à foutre d'aller bouffer de la féta au Skotinos. M'enfin bon...On picole bien au moins la-bas, et puis c'est calme à l'ONA.

Arthur décrocha son téléphone.

- Maryse? Oui mon petit, faites moi préparer l'avion, je dois rejoindre le président à Facilitae. Oui et n'oubliez pas le catering dans l'avion hein...Merci mon petit.

Duvalon raccrocha, mis ses pieds sur le bureau et s'accorda une courte sieste

_________________
Ministre des Affaires Etrangères (Gouvernement Grayfall)
Gouverneur de Siango
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 1529
Date d'inscription : 16/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau du Ministre des Affaires Etrangères

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum